BLOG 2022

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
2014
2021 2022          

Peu de photographes ont le courage de mettre en ligne toutes leurs photos au
quotidien, je le fais car je montre ainsi que quoi qu'il arrive, dans tous les
domaines, je fais toujours de belles photos pour mes clients.

Maîtrise technique, une certaine sensibilité. Si vous comprenez toute la logistique nécessaire à tous ces missions
(devis, préparations, matériel, transports, embouteillages, sécurité, etc.), vous voyez que je suis un photographe qui assure.

Not many photographers have the courage to show their photos on a daily basis. I do it to show that in a wide range of photography,
I always take good photos for my clients. Technical perfection and an obvious sensitivity.
If you imagine the logistic necessary for these missions (estimates, preparations, equipment, transports in traffic jams, safety, etc.), you can see that I am a photographer who achieves results in all circumstances.


Lightpainting avec Eddy Wog, Clémentine et Dimitri le 15 jan 2022













Le 15 jan 2022 : Une excursion dans la fantastique histoire de la vie. Pour la troisième édition de son festival « En voie d’illumination », le Muséum national d’Histoire naturelle invite les visiteurs du Jardin des Plantes de Paris à un spectaculaire voyage dans le temps. Cette année, dans les allées du Jardin des Plantes et de la Ménagerie, vos pas vous entraîneront dans un spectaculaire voyage dans le temps.
Plus d'une centaine de structures lumineuses inédites, fruits du travail de recherche et de reconstitution des paléontologues du Muséum, représentent les étonnantes espèces qui ont peuplé la Terre au cours des 600 derniers millions d'années. Vous y verrez des « célébrités » du passé, comme des dinosaures, mais aussi des espèces méconnues qui vous surprendront par leurs formes étonnantes et leurs modes de vie singuliers.
Toutes les espèces qui vous sont dévoilées ici ont bel et bien existé mais toutes ont aujourd’hui disparu.
L'Évolution en voie d'illumination combine art, science et poésie. Admirez la biodiversité passée tout en vous laissant porter par la magie des lumières : émerveillement garanti !




















Lightpainting avec Eddy Wog le 13 jan 2022


















Manif des enseignants le 13 jan 2022 à Paris.



8 jan 2022 :



Frédérique Gorsky et moi avons assisté à l'avant-première de ce superbe film.
Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages. Avec Daniel Auteuil, Gilles Lellouche, Sara Giraudeau.


8 jan 2022 My Iris Photography



1 Modèle très courageuse Frédérique Gorsky
2 Pare-soleil Nikon
3 Macro-Nikkor 105mm F2.8 mise au point manuelle
4 Nikon D850
5 Pied photo Manfrotto comme repose menton
6 Pied colonne Manfrotto comme repose menton
7 Lampes LED 5 watts















6 jan 2022



5 jan 2022

Fontaine horizontale à boules métalliques, lentement mobiles, de Pol Bury placées en 1985 sur le parvis de la cour d'Orléans, entre le Conseil constitutionnel et le ministère de la Culture près de Palais Royal à Paris.





La France est en bleu pour saluer son installation à la tête du Conseil de l'Union européenne. Notre pays occupe la présidence de l'Europe jusqu'au 30 juin 2022. À cette occasion, de nombreux monuments emblématiques ont décidé de se parer de bleu à Paris, en Île-de-France et dans toute la France.


















4 jan 2022 : Quelques vitrines parisiennes.




























La Mairie du 75013




3 jan 2022



J'ai côtoyé Igor et Grichka Bogdanoff lors de différentes soirées people. Je les ai rapidement classés parmi les malhonnêtes et les coureurs de jupons.
Igor et Grichka Bogdanoff (souvent appelés les frères Bogdanoff) sont des animateurs, producteurs d'émissions de vulgarisation scientifique diffusées à la télévision et essayistes en science-fiction. Nés le 29 août 1949 à Saint-Lary (Gers), ils meurent tous les deux de la Covid-19 — non vaccinés — à six jours d'intervalle, à l'âge de 72 ans, le 28 décembre 2021 pour Grichka puis le 3 janvier 2022 pour Igor.
La valeur scientifique de leurs thèses universitaires ainsi que la qualité de leur travail de vulgarisation ont été sévèrement contestés par la communauté scientifique dès les années 1990.
Tout en continuant à publier régulièrement des ouvrages de vulgarisation scientifique, ils s'éloignent de ce domaine pour se concentrer, dans les années 2010, sur des activités de divertissement à la télévision et à la radio, jouant avec autodérision de leurs personnages, de leur transformation physique spectaculaire (dont ils ne dévoileront jamais clairement la cause) et de leur gémellité.
L'affaire Bogdanoff est une controverse sur la validité des travaux scientifiques d'Igor et Grichka Bogdanoff. Les critiques à l'origine de ce débat touchent à la fois à leur thèse de doctorat et à leur manière de vulgariser les sciences dans plusieurs ouvrages et à la télévision. La controverse atteint une portée mondiale en octobre 2002 lorsque les physiciens Max Niedermaier puis John Baez accusent les jumeaux d'avoir obtenu leur doctorat sur la base de canulars similaires à celui de l'affaire Sokal, information reprise par le New York Times. Les équipes du CNRS ainsi que la grande majorité de la communauté scientifique considèrent que les publications des Bogdanoff ne peuvent pas être considérées comme des contributions scientifiques. Un rapport interne au CNRS daté de 2003 se conclut par : « Devant autant de non-sens, de confusions et d'incompréhensions manifestes, on ne peut pas les considérer comme des textes scientifiques sérieux »
Parallèlement, l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan les accuse de plagiat pour leur publication Dieu et la science, entretien avec le philosophe Jean Guitton, parue en 1991.
Depuis les années 2000, l'apparence corporelle des frères Bogdanoff suscite des questionnements, du fait de la métamorphose remarquable de la physionomie de leurs visages respectifs, dont les traits sont devenus d'abord nettement plus anguleux puis extrêmement saillants au fil du temps. Eux-mêmes disent avoir une « gueule d'extraterrestre ».
La cause de cette évolution physique n'est pas connue, ce qui donne lieu à diverses rumeurs et hypothèses : le recours à la chirurgie esthétique ou à la prise d'hormone de croissance pour lutter contre le vieillissement provoqueraient de l'acromégalie, etc. Interviewés par le présentateur de télévision Philippe Vandel qui leur demande ce qu'ils avaient « fait à leurs têtes », les frères Bogdanoff répondent, en citant le cardinal de Retz : « On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment. » Dans l'émission On n'est pas couché, la chroniqueuse Audrey Pulvar leur repose la question mais ils refusent de répondre.
Le 8 mai 2019, dans l'émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, Igor et Grichka Bogdanoff feignent de révéler l'origine supposée de leur transformation physique : dans les années 1990, ils auraient été les cobayes d'un laboratoire américain qui aurait modifié leurs visages par des rayonnements afin qu'ils puissent jouer dans une publicité sur le thème des extraterrestres. Ils révèlent le lendemain dans l'émission Morandini Live sur CNews que cette information était « bidon », qu'ils ont dit des « conneries » et préfèrent laisser planer le mystère une fois de plus. Interrogé par Jean-Marc Morandini au sujet des médias qui ont repris cette fausse annonce, Igor Bogdanoff ajoute : « On se rend compte à quel point on peut être manipulé par les médias autant qu'on peut manipuler les médias. […] Aujourd'hui, une information peut être fausse, mais parfaitement promue et mise en évidence partout dans les médias. »
Selon leur ami Jean-Paul Enthoven, les frères Bogdanoff auraient eu recours à des transformations physiques en quête de la jeunesse éternelle. Selon leur ami Luc Ferry, il s'agit d'un « abus de médecine esthétique », et pour leur menton « c'était juste du botox »
Séparé d'Amélie de Bourbon-Parme, Igor Bogdanoff a une relation avec Julie Jardon, mannequin et étudiante en neurosciences, de 44 ans sa cadette. Leur relation, tenue secrète plus de deux ans, éclate au grand jour début 2017. Cependant, ils se séparent en novembre 2017, Julie Jardon mettant un terme à leur relation, « déçue qu'Igor n'ait pas tenu sa promesse de divorcer de son épouse, Amélie de Bourbon-Parme ». Quelques jours plus tard, Igor Bogdanoff est placé sous contrôle judiciaire pour s'être introduit chez elle par effraction.



Paris 01 jan 2022