1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table of contents

Page 87: Crisis.

Many thanks to the French education board who fucked it up for all photographers,
commercial websites at 140 € for a full wedding, samples of low fees,
why is professional photography expensive?, etc....

The future ??? Being built, of course ....

Yogi Berra: "The future ain't what it used to be."


What the fuck?


2016
C’est officiel, un nouvel algorithme de Google punit les sites qui ne sont pas optimisés pour l’affichage sur appareils mobiles (smartphones et tablettes), c’est-à-dire ceux qui ne sont pas Responsive Design. Le symbole de la tendance actuelle est de privilégier l'apparence au contenu !
Google ne vous référencera plus jamais avec un site Web qui n'est pas 100 % réactif aux smartphones.
Google vous punit si vous n’avez pas de site Web adapté aux mobiles.

Google donne la priorité aux utilisateurs de mobiles. Si votre site n'est pas configuré pour les smartphones, vous verrez la fin de votre classement, mais si votre site fonctionne quand même acceptablement sur un smartphone et son ancienneté est énorme.

Pourquoi ce parti pris ? Mystère.

C'est un coup dur, très dur, pour ceux qui ont créé des très gros sites en HTML, dès fois même, comme moi, depuis les débuts d'Internet.
Les plus jeunes d’entre vous ne le savent peut-être pas, mais l’histoire du web a commencé bien avant Google. Il y avait alors Gopher, Excite, AltaVista, Webcrawler, Yahoo!, Lycos, Infoseek, Bing, Netscape, etc ...
Par exemple, beaucoup de scientifiques, avec beaucoup de données très précieuses, on fait beaucoup de sites super, montrant des années de découvertes, mais n'ont pas de nos jours, les grosses finances nécessaires pour une refonte en responsive. Ils passent donc aux oubliettes.
C'est une très grosse perte, juste pour favoriser les smartphones, alors que les scientifiques vont évidemment utiliser leurs ordinateurs de bureau pour consulter des sites scientifiques, plein de tableaux, de graphiques et de basses de données importantes. Ce qui n'a rien à voir avec les smartphones.

Mon site n'est pas un site scientifique, mais de photos, mais le problème est le même.

En 1993, j'apprends le HTML et crée mon site web de photographe. Je le mets à jour patiemment au fil des années.
Comme je suis l'un des premiers photographes à avoir son site, je suis toujours bien référencé chez Yahoo, Lycos, Bing, etc. Mais maintenant, en 2018, il y a Google, en position de monopole, incontournable.
24 ans plus tard, après des heures et des heures de mises à jour incessantes, www.prisedevue.photos contient plus d'un demi-million de photos, classées par thèmes, plus de 500 reportages, des vidéos, des gifs animés, des zoomify, une colossale biographie illustrée de 96 pages, une énorme commande recherche interne indexée manuellement. Tout en HTML classique.

Conséquence directe pour les « punis » : leur référencement chute fortement dans les résultats du moteur de recherche et leur visibilité sur le web est d'un seul coup sérieusement réduite, voir inexistante. Aucune sortie de secours ! Bon, 24 ans de travail acharné réduit à néant, je ne suis plus référencé du tout, merci Google.

Comme mes clients de longue date, adorés, prennent leur retraite, font faillite ou décèdent, mes revenus baissent constamment.

Je décide de faire plusieurs petits sites web, responsives cette fois, chacun spécialisé dans un domaine de la photo, car autre tendance actuelle : les généralistes ne sont plus crédibles. Mais je ne connais pas le php et autres nouveaux langages et techniques du web.

Juin 2017 : J'ai contacté un informaticien, Stéphane, qui, d'après lui, s'y connaît à fond. Il m'a conseillé WordPress pour sa souplesse, sa "responsivité" cher à Google et ses succès en référencement.
Il m'a créé une base de données, un template pour mes 30 sites spécialisés :

www.photostourismparis.com www.photographe-de-mariage.com www.blog-photographe.fr www.photographe-beaute.fr www.photographe-groupes.fr www.photographe-humour.fr www.photographe-informatique.fr www.photographe-petit-studio.fr www.photographe-spectacles.fr www.photographe-sport.ovh www.prof-photographe.fr www.photos-coulisses.com www.photographe-reconstitution-historique.fr www.photographie-professionnelle.com www.photographe-people.com www.chronique-parisienne.com www.photographe-de-reportage.com www.photographe-industrie.info www.photographe-archi-deco.info www.photographe-mode.com www.photographe-objets.com www.photographe-pub.com www.photographeevenementiel.com www.photographepanoramique.com www.photographeportraits.com www.photographe-charme.com www.photographenuartistique.com www.photographe-sous-marin.com www.photographer-press.com www.photographe-arts.com

Puis il m'a donné des cours de WordPress et j'ai pu moi-même remplir à ma guise mes templates. J'ai passé des longues heures à y intégrer mes photos et textes. Il m'a aussi créé un système de sauvegarde perso via FTP.
Stéphane s'est aussi occupé de l'indexation de chacun des 30 sites. Merci Stéphane. Il a même réussi à créer un seul code Google Analytics qui capte les visites de 30 sites d'un seul coup. Bravo. Il m'a dit de mettre beaucoup de photos et de texte. Je n'ai pas encore eu le temps de renseigner les balises "alt" qui décrivent les photos, car, sur 500 000 photos, c'est du boulot.

Mon but : qu'au moins un de mes nouveaux sites WordPress me rapporte du travail.


En octobre 2018 :
Aucun résultat. Zéro. Nada. Aucun email, même pour râler. J'ai pourtant mis des reportages délicats, montrant et commentant mes travaux sur la Mafia russe, la Mafia sicilienne, la DST française, le CIA, je dénonce des arnaques, j'enseigne la photo, je montre des jolies filles, j'y montre mes qualités et mes défauts, je suis photographe de mode, publicité, industrie, reportage, événementiel et mariage, j'en montre les coulisses, je fais de l'humanitaire, de l'humour, etc ... Rien !

Alors, que faire ?

The Spanish Inquisition, the Gestapo, the KGB, the Stasi, Baidu, the French DST gave way to Google? Just because of smartphones?

« Just think of the way that within a mere two decades, billions of people have come to entrust the Google search algorithm with one of the most important tasks of all: searching for relevant and trustworthy information. We no longer search for information. Instead, we google.
Already today, ‘truth’ is defined by the top results of the Google search. » (de « 21 Lessons for the 21st Century (English Edition) » par Yuval Noah Harari)

















This pollutes much less













****************************

Entretien, avec le photographe professionnel Christian Fournier, le 25 novembre 2020, pendant une 1 h 20 minutes, à travers une vidéoconférence sur Skype. Les quatre membres de l’Intercom Agency étaient présents et toute l’équipe a enregistré cet entretien à l’aide d’un téléphone portable. Aussi, tous les membres de l’agence sont intervenus et ont interviewé le professionnel.
CF : Christian Fournier (interviewé) AF : Aida Ferdjani, PB : Perrine Bannuls, CG : Carolina Gonçalves, CC : Catalina Cuartas

CC : Une situation, est venue bouleverser une grande partie du monde. Depuis presque un an, le monde entier est en train de vivre une crise sanitaire. C’est plutôt difficile à vivre comme situation… Notamment, dans le milieu professionnel, il a fallu s’adapter à cette crise. Pouvez-vous nous expliquer comment l’industrie de la photographie s’est adaptée aux conditions sanitaires dues au covid ? Et comment vous personnellement vous vous y êtes adapté ?

CF : Depuis le début mars 2020, je n’ai eu que deux boulots rémunérés. Avant, je faisais des tas d’événementiels, des salons (de l’armement, de l’aviation, etc....), des mariages, des tournages de films, des spectacles, etc. Même pour les portraits, les gens ont peur de se déplacer. C’est la catastrophe complète…
J’ai acheté mon studio, tous les appareils photo et le matériel informatique dont j'ai besoin il y a longtemps. Je dois juste dépenser pour la nourriture, les assurances, charges appart, les hébergements de mes sites web, taxe habitation, électricité, téléphone, etc.... Donc je n’ai pas à me plaindre. J’ai un toit, Internet. Je sais que pour beaucoup de jeunes photographes, c'est très dur.
C’est une pandémie, ce n’est la faute de personne. Pour éradiquer ce virus, il faut tous respecter les gestes barrières.
Au début du confinement, il y avait beaucoup de gens qui ne les respectaient pas. J’ai photographié des milliers de gens sans masque, alors que le masque était obligatoire. Je n’ai pas publié, mais ça me fend le cœur de voir que les gens pensent à leur petit confort avant de penser aux autres. En France, les fumeurs n'ont pas à porter de masques. Le confinement ne sera donc jamais très efficace.

**********************************


May 2021: I am a professional photographer for events, weddings, trade fairs, inaugurations, shows and performances (Cannes festivals, aviation fairs, Cesars, armaments fairs, fashion shows, Unesco conferences, Pfizer media events, Le Figaro, TéléZ, Financial Times, Les Mondial Coiffure, Dessange International, Les Miss France, Fort Boyard, film sets, the biggest Philharmonic concerts in London, Vienna, Barcelona, ​​the MEDEF, film previews, the big football matches, the Tsars and Tsarines Balls, the L'Oréal Forums, funerals of journalists, celebrities and TV hosts, the International Agriculture Shows, Celebrity portraits, plus all the events abroad, etc. ...). They have ALL been canceled due to COVID-19, for over a year.

8 Juillet 2020

Thank you all so much for the incredible flood of birthday wishes.
All earlier rumours of my death have been greatly exaggerated, but how will I die?

1 - Sexual exhaustion
2 - COVID-19
3 - Boredom
4 - During camera implant surgery
5 - Rots in prison
6 - Stabbed by Brutus
7 - Climbing his own window
8 - Ran over by a train
9 - Plane crash
10 - Obesity
11 - Murdered by Andrea Dorfmeister
12 - After second head implant
13 - Lost in the Paris sewers
14 - Robbing a bank
15 - Thrown in garbage
16 - Killed by humourless extremist Christians
17 - Suicide
18 - Following my agent's advice to boost my career

********************************


I see myself as obo once more. See page 41 of my illustrated biography 1993: my ruin ......


- "What happens after you die ?"
- "Lots of thing happen after you die, they just do not involve you"

At my funeral, take the bouquet off my coffin and throw it to the crowd to see who is next.

Come by whenever you want, I am not going anywhere.

I thought growing old would take longer


My tribute photo quality
 
« When my passions flare, diplomacy is not my métier.” » (de « Origin: (Robert Langdon Book 5) » par Dan Brown)
Mes copains collègues font faillite, mes clients font faillite. Mes revenus baissent constamment et sont maintenant en dessous de mes frais fixes.
 

In 2015 : The quickest way to make money at photography is to sell your camera.





Fin 2010, l'éducation nationale française crée tout à coup (avant, il n'y en avait presque pas) plein de diplômes en photographie, du CAP à la maîtrise (bac +6), plus de 3000 nouveaux diplômés par an rien qu'en région parisienne. Malheureusement, ils ne se sont pas posé la question : y a-t-il des débouchés ? Non malheureusement, il n'y en a pas.
Environ 200 photographes établis prennent leur retraite, par an, en région parisienne. Faites le calcul. Et il n'y a déjà pas de boulot pour les photographes non débutants. Du coup, tous ces braves diplômés, passionnés de photos, veulent décrocher des boulots, et sont bien obligés de casser les prix pour y arriver.

Je cherche des nouveaux locaux pour mon studio photo.
Château de Versailles ou Banque de France ?
Photoshop permet de rêver, non ?

Vu sur Internet : Quel est le tarif pour une journée de prises de vues ?

Il est difficile d'établir un prix à la journée indicatif car il dépend de nombreux facteurs, comme la notoriété du photographe, le matériel qu'il emploie, ses propres charges professionnelles ou personnelles. Mais il est possible de définir un tarif journalier minimum en ayant connaissance de certaines données indispensables.

D'après les chiffres de plusieurs Associations de Gestions Agrées, le bénéfice moyen (c’est-à-dire le revenu), pour notre profession, représente 50% de notre chiffre d’affaires. C’est-à-dire que pour une recette de 1 000 €, il reste au photographe un bénéfice (revenu) de 500 €, une fois déduites toutes les charges professionnelles et cotisations sociales.

Il faut savoir également que pour une journée de prises de vues, il y a au minimum une journée de post production (éditing, traitement d’image, retouches, envoi des photos), ce qui, pour une journée facturée 1 000 €, ramène le bénéfice à 250 € de la journée, et un revenu horaire relativement modeste. Il y a aussi la préparation (consultations, repérages, mises au point avec le client, établissement du devis, vérification du matériel, locations diverses, feuille de route, etc.). Il y a aussi : conduire, poster, emballer, livrer. Ily a aussi des milliers d'euros d'investissement en équipement, logiciels. Il y a aussi les innombrables heures à se former pour produire de belles images.

De plus, une journée de prises de vues doit aussi nous payer les jours où nous travaillons pour d'autres aspects de notre métier : la comptabilité, le démarchage clients, la gestion des archives clients, de notre site internet, formation sur les derniers logiciels et techniques de prise de vue, etc..

Tous ces éléments doivent impérativement être pris en compte pour pouvoir exercer notre métier dans des conditions pérennes.

Une fourchette entre 700 et 1200 € est le minimum pour une journée de prises de vues (avec cession de droits limités et définis), prix auquel nous recommandons d'ajouter les frais de déplacement.

Les photographes free-lance ne perçoivent pas de primes, de congés payés, ou de congés maladie. Ils n'ont pas de 13eme mois, d'indemnité de transport, de RTT, de jours fériés, etc. Ils sont passionnés par leur travail, mais cet amour ne paie pas leurs factures. Factures qui sont la plupart du temps réglées 2 ou 3 mois plus tard, mais il faut quand même payer son loyer immédiatement.









MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY

Facteur d’inquiétude important, celui de la baisse du revenu des photographes : ainsi, en 2013, pour 43% d’entre eux, il ne dépasse pas 15 000 euros et ils sont près d’un tiers à déclarer un montant annuel situé entre 15 000 et 30 000 euros. Près de 30% des photographes déclarent que leurs revenus ont beaucoup baissé ces dernières années.

Les jeunes photographes perçoivent des revenus très modestes. Parmi les photographes déclarant avoir perçu moins de 15 000 euros de revenus d’activité en 2013, les jeunes sont sur-représentés.
Source : Claude Vauclare et Rémi Debeauvais, Le métier de photographe, DEPS, collection « Culture études », ministère de la Culture et de la Communication, mai 2015

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Adieu à l’agence de presse Roger-Viollet (1938-2019)
15 novembre 2019, le Conseil de la Ville de Paris a voté la mort de la plus vieille agence de presse photo parisienne, l’agence Roger-Viollet. Hélas, la disparition de cette agence fondée en 1938 n’a guère ému le monde de la presse et de l’édition. Gamma, Sygma, Rapho et des dizaines d’autres agences de photo ont déjà disparu au profit des grands stocks américains.
Source : loeildelaphotographie.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 22 novembre 2019 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Photographe Professionnel, un métier en danger ?
Depuis l’avènement d’internet et des réseaux sociaux, ce sont de nouvelles menaces qui fragilisent la profession. Alors que l’image est omniprésente, les conditions d’exercice du métier de photographe se dégradent. La Maison de la Photographie de Lille organise le mardi 8 octobre 2019 une table ronde sur l’avenir du métier de photographe professionnel.
Source : pixfan.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 28 septembre 2019 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Photokina : les mauvaises nouvelles s’accumulent à Cologne
Après l’annulation de l’édition Photokina 2019, trois grands noms de l’industrie viennent d’annuler tour à tour leur présence à Photokina 2020. Une situation qui risque de fragiliser encore plus le plus grand et plus important salon de la photographie dans le monde en pleine mutation.
Source : pixfan.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 22 septembre 2019 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Photokina

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Coup de Gueule de Mat Jacob : Ne dites à personne que je suis photographe
Mat Jacob, photographe et co-fondateur de Zone I, prend la plume pour dresser un triste état des lieux du métier de photographe… Il passe tout en revue dans ce métier qui s’asphyxie. Plus qu’un coup de gueule, c’est surtout un cri d’alarme qui, on le souhaite, parviendra aux oreilles de ceux qui font en sorte que la photographie n’existe plus que dans nos « loisirs »…
Source : 9lives-magazine.com • Temps de lecture estimé : 6 min. • Scoopé le 20 juin 2019 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Polémique

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le marché de la photo recule (encore) en février
Après un mois de janvier bien morose, le marché de la photo poursuit sa baisse avec des expéditions en retrait de 30 % par rapport à la même période en 2018.
Source : lesnumeriques.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 11 avril 2019 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le marché de la photographie a explosé… mais les photographes tirent la langue
Jusqu’au 11 novembre, Paris Photo, qui se targue d’être “le plus important rendez-vous consacré à l’image fixe” met en avant, à des prix parfois astronomiques, le meilleur de la création photographique. Tant mieux pour les marchands. Pas trop pour les auteurs…
Source : telerama.fr • Temps de lecture estimé : 5 min. • Scoopé le 11 novembre 2018 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Polémique

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le marché de la photo est toujours en décroissance
Alors que le Cipa vient de dévoiler ses chiffres pour le mois de septembre, et à la veille du Salon de la photo de Paris, revenons sur l’évolution du marché de la photographie depuis trois ans.
Source : lesnumeriques.com • Temps de lecture estimé : 3 min. • Scoopé le 6 novembre 2018 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les photojournalistes «rament de plus en plus», s’inquiète le directeur de Visa pour l’image
«Ce qui a dramatiquement changé, c’est la baisse des budgets. Dans un journal, c’est toujours la photo qui trinque en premier. Il y a beaucoup moins de journaux qui publient du photoreportage qu’il y a 30 ans, beaucoup ont disparu»
Source : liberation.fr • Temps de lecture estimé : 3 min. • Scoopé le 8 septembre 2018 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Photojournalisme

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le ras-le-bol des professionnels de la photographie
Tandis que les rencontres de la photographie d’Arles viennent de commencer, une lettre ouverte destinée à la ministre de la Culture a pour objectif d’attirer son attention sur les conditions d’exercice de plus en plus difficiles des métiers de la photographie en France.
Source : lemondedelaphoto.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 6 juillet 2018 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Polémique

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Photographe, une vie de rêve ?
A l’heure des réseaux sociaux omniprésents, le métier de photographe fait particulièrement rêver ! Ces dernières années, de nombreux sondages plaçaient la profession en tête de classement des métiers rêvés des français. Notamment parmi les hommes de 18 à 34 ans. Qu’en est-il réellement ? Le métier de photographe fait-il rêver à raison ?

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

À quand la mort des reflex ?
C’est un sujet que l’on croise de plus en plus sur les différents forums et autres groupes photo où la mort future du système reflex est évoquée. L’idée de ce billet est d’essayer de voir si cette mort va vraiment arriver et, si oui, quand est-ce qu’elle va se produire.
Source : darth.ch • Temps de lecture estimé : 5 min. • Scoopé le 27 septembre 2017 • Mot(s) clé(s) : Appareil photo reflex, Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

La photographie française étouffe
Malgré une grève du monde de la photograhie cet été, les organes de presse ont toujours du mal à payer les professionnels dans les délais légaux. L’État doit intervenir et respecter ses engagements.
Source : liberation.fr • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 1 mars 2017 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Polémique

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Découvrez le rythme effréné auquel on se prend en photo
Il se prend autant de photos en 5 secondes aujourd’hui qu’en une heure en 1930. Une frénésie que Fujifilm a tenté d’illustrer avec une infographie qui compte en temps réel les pressions sur le déclencheur.
Source : bfmtv.com • Temps de lecture estimé : 2 min. • Scoopé le 18 novembre 2015 • Mot(s) clé(s) : Fujifilm, Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Photojournalisme : un Visa de combat ?
Visa pour l’Image serait le « bal des pleureuses » pour certains ! De fait, si les macabres bilans d’une profession en déroute comme tant d’autres – taximen, hôteliers, etc. – se succèdent, on guette les solutions porteuses d’espoir.
Source : mediapart.fr • Temps de lecture estimé : 9 min. • Scoopé le 29 août 2015 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Photojournalisme, Visa pour l'Image

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Comment combattre l’artiste qui vend des photos volées sur Instagram ?
Plusieurs propriétaires de ces photos « volées » ont décidé de répondre en proposant leurs images à la vente pour 90 dollars. Ce sont exactement les mêmes captures d’écran que celles de Richard Prince.
Source : lemonde.fr • Temps de lecture estimé : 3 min. • Scoopé le 1 juin 2015 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Photographie contemporaine, Polémique

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

La photographie dans les réseaux sociaux
350 millions de nouvelles photos téléchargées chaque jour sur Facebook. Le nombre de photographes aurait-il explosé ?
Source : tiwilab.com • Temps de lecture estimé : 4 min. • Scoopé le 13 mai 2014 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le smartphone entraînera-t-il la mort de l’appareil photo numérique ?
Les chiffres viennent relativiser le sentiment selon lequel l’appareil traditionnel aurait vécu.
Source : rtbf.be • Scoopé le 23 mars 2014 • Mot(s) clé(s) : Marché de la photo, Photographie mobile

√ 2019 The crisis: Photography has never thrived so well, the photographers never so badly. There are fewer and fewer photographers living from their profession, professional photography is slowly dying. His colleagues go bankrupt, his clients go bankrupt. His earnings are constantly falling and are now below his fixed costs.
In 2019: The fastest way to make money with your camera is to sell it.
Pro photographer in 2019: person who transports 20 000 € of gear in a car worth 500 € and makes 100 km to earn 50 €.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Mat Jacob's shoots: Do not tell anyone that I'm a photographer
Mat Jacob, photographer and co-founder of Zone I, takes the pen to draw up a sad inventory of the profession of photographer… He reviews everything in this business that suffocates. More than a joke, it is especially a cry of alarm that, we hope, will reach the ears of those who make sure that photography only exists in our "leisure"…
Source: 9lives-magazine.com • Estimated reading time: 6 min. • Scooped on June 20, 2019 • Keyword (s): Photography market, Controversy

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Photojournalists 'wailing more and more', worries CEO of Visa's for the image.
"What has dramatically changed is the decline in budgets. In a newspaper, it's always the picture that toast first. There are many fewer newspapers that publish photojournalism than 30 years ago, many have disappeared "
Source: liberation.fr • Estimated reading time: 3 min. • Scooped on September 8, 2018 • Keyword (s): Photo market, Photojournalism

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Christian Fournier: The crisis is everywhere: many companies have an AQCG drawer. It's a drawer in which they put the bills of the providers they used. AQCG = Wait until they yell. So you have to yell many times to get paid. Tough. Thank you Frédérique Laurent, one of his clients (who, yes, always pays him immediately) to explain to me this special drawer.
He did a lot of work for Renault in 2015: it took 5 months to get paid! The entire Renault account is located in Romania.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Christian Fournier: yes, he has a retirement plan, he will take pictures! Except that according to his official estimate IRCEC + AGESSA in May 3, 2017: if he retires at 64, he will earn 466 €per month !!!!!!!!!!!!!



SCANDALE AGESSA (1ère partie) : QUELLES PRATIQUES ILLÉGALES ?
• 2 FÉVRIER 2020
• par CAAP FDe
Quelques compléments d’information s’imposent à l’heure où éclate enfin au grand jour le scandale de l’Agessa au 20h de France 2 notamment suite à la communication du rapport Racine qui indique sans ambiguïté : «  les artistes-auteurs anciennement assujettis à l’AGESSA, soit plus de 190 000 personnes, n’ont jamais été prélevés de cotisations à l’assurance vieillesse depuis la création du régime en 1975, alors que le contraire leur était indiqué. Ce défaut de prélèvement, qui s’expliquerait par les limites du système informatique, illustre une grave défaillance de pilotage interne et de contrôle externe. Les conséquences sociales en sont dramatiques puisque les artistes-auteurs concernés, qui, de bonne foi, pouvaient légitimement aspirer à percevoir une pension de retraite à proportion des cotisations qu’ils pensaient avoir versées, se trouvent privés des droits correspondants.
Outre le fait que cette carence a conduit à placer certaines des personnes concernées dans une situation de grande précarité, elle a concouru à créer un sentiment d’insécurité et de défiance vis-à-vis des associations en charge de la protection sociale des artistes-auteurs. »
1/ L’Agessa, un organisme qui marche sur la tête dès sa création
L’Agessa (Association pour la GEstion de la Sécurité Sociale des Auteurs) est une association loi 1901 qui a été agréée par l’État.
Son « assemblée générale » est un « club fermé » composé de cinq membres fondateurs et de cinq membres actifs.
Ses « membres fondateurs »
L’Agessa a été fondée en 1977 par deux syndicats de diffuseurs et trois OGC (organisme de gestion collective) :
. le Syndicat National de l’Edition (SNE)
. l’Union des Producteurs de Cinéma (UPC)
. la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD)
. la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM)
. la Société des Gens de Lettres de France (SGDL).
Ses « membres actifs »
depuis 1978 :
. Radio-France
. le Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs (SNAC)
depuis 1979 :
. la Société des Réalisateurs de Films (SRF)
depuis 1986 :
. l’Union des Photographes Professionnels (UPP)
Son « Bureau » :
. Présidence : SACEM
. Vice-Présidence : SNE et SACD
. Secrétariat : UPP
• Comme si c’était le diffuseur qui fait l’auteur, et non l’inverse !
Créée par des diffuseurs et des OGC, l’Agessa s’est structurée — non pas selon des professions d’artistes-auteurs en complément des bénéficiaires de la Mda-sécurité sociale qui pré-existait (plasticiens, graphistes, etc.) — mais en fonction de circuits de diffusion et de périmètres d’OGC (à l’exception des photographes intégrés tardivement).
De ce fondement, au gré des diffuseurs des industries culturelles et des OGC, résultent des « branches » hétéroclites dont la dénomination est trompeuse « branche des écrivains » vise le circuit de diffusion de l’industrie culturelle de l’édition, « branche des auteurs et compositeurs de musique » vise le circuit de diffusion de l’industrie culturelle de la musique, « branche du cinéma et de la télévision » vise le circuit de diffusion des œuvres enregistrées, etc. Par exception, la « branche de la photographie » vise un métier d’artiste-auteur.
Alors que la Mda-sécurité sociale se fonde logiquement sur les activités de création de ses bénéficiaires, l’Agessa — photographie mise à part — ne raisonne pas en termes d’activité exercée par l’artiste-auteur mais en termes de circuits de diffusion des œuvres.
À l’Agessa, l’aval l’emporte sur l’amont : « sans diffuseur, pas d’auteur ».
Cette hérésie fondamentale — qui conduit à ne pas mettre au cœur du régime des artistes-auteurs, les artistes-auteurs eux-mêmes et leurs représentants — n’est pas sans lien avec les préjudices causés aux cotisants de l’Agessa.
2/ Synthèse des pratiques illégales de l’Agessa
En violation du code de la sécurité sociale :
• L’Agessa s’exonérait de sa mission légale de recensement et d’identification des artistes-auteurs. De 1978 à 2019, l’Agessa n’a cessé d’affirmer : « l’affiliation est une démarche volontaire de l’auteur », ce faisant elle s’est exonérée du travail d’identification et de recensement des artistes-auteurs et a reporté sur les artistes-auteurs eux-mêmes la charge de ses propres missions légales !
Parallèlement, conformément à la loi, la Mda-sécurité sociale identifiait systématiquement ses cotisants et informait les artistes-auteurs d’arts graphiques et plastiques que l’inscription auprès de l’organisme était obligatoire au 1er euro perçu.
En 2020, les artistes-auteurs devront tous être inscrits et s’identifier auprès de l’Urssaf Limousin.
• L’Agessa n’a jamais appelé de cotisation vieillesse de base à 94% de ses cotisants (les ex-dits « assujettis » qui n’étaient pas « affiliés ») alors que cette cotisation est une obligation légale pour tous. Il en résulte que des milliers d’artistes-auteurs n’ont pas pu valider de droit à la retraite sur leurs revenus artistiques.
Parallèlement, à la Mda-sécurité sociale, conformément à la loi, tous les cotisants (« affiliés » ou « assujettis ») validaient normalement leurs droits à la retraite (au prorata de leur revenu).
Depuis 2019, tous les artistes-auteurs paient leur cotisation vieillesse (par appel de cotisation ou par précompte) et valident des droits à la retraite (au prorata de leur revenu).
• L’Agessa n’affiliait pas automatiquement les artistes-auteurs qui atteignaient le seuil d’affiliation. Seuls les artistes-auteurs qui demandaient expressément à être affiliés pouvaient le devenir.
Parallèlement, à la Mda-sécurité sociale, conformément à la loi, tout artiste-auteur qui atteignait le seuil était automatiquement affilié et bénéficiait de l’ouverture de tous les droits sociaux du régime.
À partir de 2020, tous les artistes-auteurs qui atteignent le seuil forfaitaire bénéficieront automatiquement de l’ouverture de tous leurs droits sociaux dans le régime.
• L’Agessa ne transmettait pas immédiatement les demandes d’affiliation aux commissions professionnelles chargées de statuer. Légalement les artistes-auteurs dont les revenus étaient inférieurs au seuil d’affiliation pouvaient demander à être « affiliés à titre dérogatoire », ces demandes devaient être transmises aux commissions professionnelles règlementairement chargées de donner leur avis. Or, l’Agessa s’octroyait illégalement le pouvoir de refuser la demande de l’artiste-auteur pendant plusieurs années sans la transmettre à la commission professionnelle concernée. Des artistes-auteurs ont ainsi dû attendre jusqu’à 5 ans avant que l’Agessa ne transmette leur demande à la commission.
Parallèlement, à la Mda-sécurité sociale, conformément à la loi, les demandes d’affiliation à titre dérogatoire étaient systématiquement transmises à la commission professionnelle qui se réunissait tous les quinze jours.
À partir de 2019, les artistes-auteurs peuvent opter eux-mêmes pour cotiser sur le seuil forfaitaire d’ouverture de tous les droits sociaux sans passer par l’examen des commissions professionnelles.
• L’Agessa ne fournissait pas la dispense de précompte à ses assujettis en BNC. Le précompte est un prélèvement à la source des cotisations, il porte nécessairement sur les recettes et non sur le bénéfice. Il n’est donc approprié qu’aux artistes-auteurs dont le revenu est, par dérogation, assimilé à des traitements et salaires (à condition qu’il s’agisse exclusivement de droits d’auteur versés par des éditeurs, producteurs ou OGC). Le précompte est inadapté aux revenus déclarés en BNC (qui sont cotisés sur la base du bénéfice et non des recettes). En refusant de fournir la dispense de précompte à ses ex assujettis, l’Agessa leur a imposé des sur-cotisations sur leur revenu en BNC sans aucune ouverture de droit.
Parallèlement, conformément à la loi, la Mda-sécurité sociale fournissait la dispense de précompte à tous ses cotisants dès le premier avis d’imposition mentionnant un BNC.
En 2019-2020, pour pallier à l’incurie de l’Agessa, les artistes-auteurs déclarant des revenus en BNC peuvent fournir l’avis de situation au répertoire Sirene en remplacement de la dispense de précompte.
• L’Agessa faisait payer la contribution diffuseurs aux artistes-auteurs pour certains diffuseurs. La contribution diffuseur n’est pas due par les diffuseurs situés à l’étranger. L’Agessa l’imputait aux artistes-auteurs en plus de leurs propres cotisations. Sous couvert de « simplification administrative », l’Agessa faisait également régler aux artistes-auteurs la contribution diffuseur due par certains diffuseurs comme les écoles ou les bibliothèques.
Parallèlement, conformément à la loi, la Mda-sécurité sociale n’a jamais fait payer la contribution diffuseurs aux artistes-auteurs. Il en sera de même de l’Urssaf Limousin.
• L’Agessa a promu des modèles de « notes d’auteur » avec précompte et sans numéro de Siret. Les « notes d’auteur » (également appelées « notes d’Agessa ») n’ont aucune existence légale. Dans la pratique, elles visent le plus souvent des factures sans Siret (donc illégales) incluant le calcul du précompte, alors que ce dernier incombe le cas échéant au diffuseur mais jamais à l’artiste-auteur ! En 2020, l’Agessa continue de communiquer aux artistes-auteurs un « modèle de facture avec précompte », toutefois depuis 2019 ce modèle comporte un numéro de Siret... L’Agessa a ainsi induit en erreur nombre d’artistes-auteurs. Certains se voient même refuser d’être payés faute de facture en bonne et due forme.
Parallèlement, la Mda-sécurité sociale n’a jamais considéré que les obligations des diffuseurs incombaient aux artistes-auteurs, ni promu de factures sans Siret.
3/ Des dysfonctionnements connus depuis toujours et longtemps soutenus tant par les ministères de tutelle que par la direction de l’Agessa
Pour mémoire :
• En 2005, un rapport conjoint de l’Inspection générale des affaires sociales et de l’Inspection générale des affaires culturelles pointait : « Ces différences d’application de la réglementation entre les deux organismes posent question ; une harmonisation serait hautement souhaitable, sachant que les règles normales du régime général devraient logiquement prévaloir, à savoir que l’ensemble des revenus sont soumis à cotisation, comme pour toutes les personnes relevant du régime général. »
• En 2013, un rapport conjoint de l’Inspection générale des affaires sociales et de l’Inspection générale des affaires culturelles pointait à nouveau : « Le non appel de cotisations retraite par l’Agessa a des conséquences graves pour les artistes auteurs. Cette question est connue depuis plusieurs années, sans être traitée, ce qui n’est pas normal. »
• En 2015, dans le projet de loi de finance de la sécurité sociale pour 2016, le gouvernement Hollande faisait voter au parlement le précompte des cotisations vieillesse (applicable en 2019) sans la moindre explication.
• En 2017, dans le projet de loi de finance de la sécurité sociale pour 2018, le gouvernement Macron reconnaissait ces graves défaillances dans l’annexe 10 du PLFSS 2018 : « l’absence d’identification d’une partie des artistes auteurs n’a pas permis de réaliser l’appel de la cotisation vieillesse plafonnée pour une grande partie des artistes auteurs entrant dans le champ du régime, et ce depuis près de 40 ans. Cette difficulté opérationnelle s’avère fortement préjudiciable pour les intéressés, dans la mesure où l’absence de paiement de ces cotisations conduit, en conséquence, à ne pas pouvoir reporter dans leur compte des droits à la retraite. »
Violer la loi pendant plus de 40 ans en raison d’une « difficulté opérationnelle » (d’un seul des deux organismes) ? Les explications du gouvernement relèvent de l’euphémisme : « Du fait de leurs dimensions modestes et de l’obsolescence de leurs systèmes d’information, ces associations gestionnaires du recouvrement peinent aujourd’hui à offrir une qualité pleinement satisfaisante de service aux populations dont elles assurent la gestion. »
Violer la loi pendant plus de 40 ans en raison de « l’obsolescence » des systèmes informatiques ? Cette « obsolescence » n’a pas empêché la Mda-sécurité sociale de respecter la loi.
Ces explications ou cette absence d’explications des gouvernants visent surtout à masquer la responsabilité de l’État dans le mauvais traitement systématique des non affiliés de l’Agessa.
• Depuis 2012, le CAAP pour sa part n’a cessé d’alerter sur ce grave problème et n’a cessé de demander à l’État une réparation du passif catastrophique de l’Agessa.
L’ensemble des pratiques illégales de l’Agessa a causé de graves préjudices à ses cotisants. La responsabilité de l’État est engagée. Or à ce jour, les ministères de tutelle n’envisagent toujours pas de dispositif réparateur et laissent en poste le directeur de l’Agessa.

SCANDALE AGESSA (2e partie) : À QUI LA FAUTE ?
Vous avez aimé le premier volet de notre article sur les pratiques illégales de l'Agessa ? Vous allez adorer le dernier.
http://caap.asso.fr/spip.php?article788&fbclid=IwAR07VBKqtMTSvc5XpNFpTRHGSqRCz7RUFVOExZJtCO7OmMGmcwbEPxJuMDY…
@LigueAuteursPro


Non à la taxation d'office des artistes auteur par l'URSSAF !

Marc ADI a lancé cette pétition adressée à ministère de la culture
L'Urssaf vient de présenter ses vœux de bonne année 2020 à beaucoup d'artistes-auteurs : un échéancier de 975€ de cotisations sociales à payer (dont 245€ en janvier), le même pour tous, y compris ceux qui n'ont même pas gagné cette somme ! Cet échéancier est livré sans aucune explication, sans aucun moyen de moduler : beaucoup n'ont même pas reçu leurs codes de connexion, ou n'ont jamais réussi à s'inscrire sur le site dédié, assez dysfonctionnel.
Le procédé est effrayant, et totalement aberrant. Personne à l'Urssaf Limousin n'a donc pensé à consulter les organisations professionnelles des artistes-auteurs avant de prendre cette décision ? Comment est-il possible que le transfert à l'Urssaf de la gestion du recouvrement des cotisation sociales des artistes-auteurs jusqu'alors assuré par la Maison de Artistes et l'Agessa, qui était censé mettre fin à des dysfonctionnements récurrents puisse déboucher sur un tel racket automatique ? Pour tomber de Charybde en Scylla et, dès le premier mois, sur-endetter des créateurs et créatrices déjà bien trop souvent ultra précarisés ?
Il est plus qu'urgent que le Ministère de la Culture vienne au secours des artistes-auteurs. Il ne peut pas les laisser seuls face à ces dysfonctionnements et ces décisions unilatérales.




*************************************************************
Arnaque compta.

Je suis photographe d’événementiels, de mariages, de salons, d'inaugurations, de shows et spectacles (Festival de Cannes, salon aviation, remise des oscars, salon de l'armement, défilées de mode, Unesco, Pfizer, Le Figaro, teleZ, Financial Times, Le Mondial Coiffure, Dessange International, Les Miss France, Fort Boyard, plateaux de tournages, les plus grands concerts Philharmoniques à Londres, Vienne, Barcelone, le MEDEF, des avant-premières de films, les grands matchs de foot, Bal des Tsars et des Tsarines, obsèques de journalistes, célébrités et animateurs télé, Salon International de l'Agriculture, Portraits de célébrités, plus tous les événements à l'étranger, etc. ...). Ils sont TOUS annulés à cause de la COVID-19.

Je faisais ma compta en 2014 avec le logiciel Quicken pour Mac. All OK, mais très américain. En 2014 je m'abonne à COMPTA PICPOCKET. Bizarrement la cotisation fluctue de 750 € à 1027€ par an. Ils m'obligent à acheter un logiciel Trèfle Rouge BNC Express pour 176 € avec maintenance supplémentaire tous les ans de 55 €. Ce logiciel ne fonctionne pas sur Mac, mais COMPTA PICPOCKET affirme que c'est le seul qui existe en France. Comme je suis naïf, j'achète donc aussi un PC. Je dois saisir mes dépenses et revenus. Ce logiciel comporte un menu : "éditer votre 2035" qui est grisé sur ma version.
Je comprends que les comptables ont, eux, une version de BNC Express qui permet d'éditer directement la 2035, après un vague survol de mes données. Cela fait cher de survol. C'est même du vol ! Je comprends pourquoi COMPTA PICPOCKET a insisté à ce que j'utilise ce logiciel !
Puis, je vois qu'il existe d'autres logiciels Mac et PC, directement en ligne. Exemple : Indy qui remplit automatiquement votre déclaration 2035. Plus besoin de suivre à l’année votre comptabilité, Indy récupère toutes les opérations sur votre compte en banque et les classe dans les bonnes catégories comptables. À la fin de l’année, vous avez juste à entrer les informations qui lui manquent, comme vos immobilisations ou vos mouvements en espèces, et il remplit automatiquement votre déclaration. Plus d’erreur de calcul ou d’oubli de transaction, votre comptabilité devient un jeu d’enfant !) etc. .... pour 20 € HT par mois !
Il y a même des sites (exemple : easyteo) ou on peut simplement saisir ses données en ligne et le tour est joué, complètement gratuit.

Je suis naïf. Et il y a un an, je gagnais bien ma vie. j'ai payé COMPTA PICPOCKET 4473 € entre fin-2014 et mi-2019. Cela fait beaucoup d'argent !

Vous défendez des voleurs, c'est mal.

J'apprends aussi en 2020 que les AGESSA, la sécurité sociale des Artistes Auteurs, ou j'ai cotisé de 2002 jusqu'à fin 2019 était une arnaque et j'ai perdu les 2 tiers de ma retraite. COMPTA PICPOCKET ne m'a jamais averti. Bien dommage, vu qu'ils sont spécialisés Artistes Auteurs.

Les réseaux sociaux commencent à parler de ce problème.

COMPTA PICPOCKET me réclame 390€ pour une facture de décembre 2019. Les déclarations 2035 se font en mai, il n'y a donc aucun travail à faire en décembre ! Ma naïveté a des limites. Payer une société malhonnête pour un travail fictif n’est pas prioritaire.

Comme je n'ai plus d'argent pour payer ces 390€, je vais essayer de publier cette histoire pathétique pour vous payer. MediaPart rémunère dès fois ses sources.

Je dois aussi expliquer tout cela à mes collègues via les réseaux sociaux, pour leur éviter de se faire voler aussi.

Christian Fournier

**********************************************************


To revive his career, his agent advises him to die.

He must sell his apartment, but to go where ?









National Geographic : j’ai eu un abonnement au magazine (immédiatement identifiable grâce au cadre jaune de sa couverture) depuis 1987 et j’ai bien fait rire mes collègues en disant que moi, grand photographe, avait maintenant un contrat avec National Geographic.

A l’époque, c’était la référence absolue en qualité photographique. Les photos étaient toujours très belles et techniquement parfaites. National Geographic est décliné dans trente-trois éditions étrangères, qui touchent chaque mois plus de quarante millions de lecteurs. En 2007, 2008 et 2010, l’édition américaine du magazine a remporté le prix d’excellence de l’American Society of Magazine Editors. En 2013, National Geographic reçoit le Prix du meilleur magazine au Pictures of the Year International (POYi). Magnifique.

J'ai même fait un pastiche de couverture :

Je me prends pour National Geographic.

I shoot this in Jaisalmer, Rajasthan, India, 65 miles from Pakistan, in February 2007.
Fan: Splendid. Such a touching subject, the child mother with the baby and the chiaroscuro playing in the back. Excellent photograph.

J’ai rencontré et photographié Robert Clark en juillet 2013 lors d’un événementiel Samsung à Paris ou lui-même et Usain Bolt devaient dire du bien du nouveau Samsung NX300, un appareil photo compact, et Robert Clark a fait un très beau discours en vantant la qualité des photos de National Geographic et du NX300.

4-6 juillet 2013 : Promotion pour le Samsung NX300 avec 36 bloggueurs à Paris, au Circuit Ducatti du Mans et au Stade de France pour le Meeting Areva
ainsi qu'une conférence avec Robert Clark, photographe au National Géographique.
Toutes ces photos ont été prises par moi-même avec le compact NX300.

4 juillet 2013 : Soirée Samsung NX300 au Pavillon Gabriel avec Usain Bolt et Sun Hong Lim, PDG de Samsung.
29 juillet 2017 : Je photographie : "La légende National Geographic" au Jardin des Plantes de Paris.

C'est inadmissible :
- La photo a été prise visiblement de jour, sur fond clair, donc il y avait suffisamment de lumière pour obtenir une profondeur de champ décente, surtout avec les capteurs numériques qui permettent, de nos jours, des sensibilités incroyables sans perte de netteté. Il suffisait de fermer le diaphragme.
- On peut aussi, avec les appareils photo ultra rapides de nos jours, faire en succession à une fraction de seconde, deux photos, une mise au point sur les yeux, la suivante sur le bec. Et avec Photoshop obtenir une photo absolument nette partout, de façon très facile, grâce aux calques.
- Des autruches, il y en a partout, dans le monde entier, dans le moindre zoo. Il y a aussi beaucoup de fermes aussi qui élèvent des autruches, donc cette photo était très facile à refaire, si on n’a pas été capable de la faire bien dès le départ, surtout pour une couve. Surtout avec les budgets colossaux alloués par Nat Geo.
Comment National Geographic peut - il mettre une photo aussi mauvaise en couverture ?
Je pense que, de nos jours, les nouvelles générations habituées aux photos de Smartphone, ne voient plus la différence entre une photo de qualité et une photo pourrie, et ceci dans toute la chaîne graphique, du "photographe" à l’éditeur au lecteur. La photo professionnelle telle que je l'ai connue et pratiquée pendant 36 ans est bien morte.
Conclusion : prendre la retraite, acheter un compact Samsung NX300 et annuler on abonnement Nat geo.


***********************************************


Cookies : La plus grande hypocrisie des dernières vingt années : "Pour le respect de votre vie privée autorisez-nous à installer un mouchard dans votre ordinateur pour pouvoir mémoriser et utiliser et revendre toutes vos géolocalisations, vos préférences politiques, sexuels, monétaire etc.

"Le respect de votre vie privée est notre priorité.
Nos partenaires et nous-mêmes stockons et/ou accédons à des informations stockées sur un terminal, telles que les cookies, et traitons les données personnelles, telles que les identifiants uniques et les informations standards envoyées par chaque terminal pour diffuser des publicités et du contenu personnalisés, mesurer les performances des publicités et du contenu, obtenir des données d'audience, et développer et améliorer les produits.
Avec votre permission, nos partenaires et nous-mêmes pouvons utiliser des données de géolocalisation précises et d’identification par analyse du terminal. En cliquant, vous pouvez consentir aux traitements décrits précédemment. Vous pouvez également accéder à des informations plus détaillées et modifier vos préférences avant de consentir ou pour refuser de donner votre consentement. Veuillez noter que certains traitements de vos données personnelles peuvent ne pas nécessiter votre consentement, mais vous avez le droit de vous y opposer. Vos préférences ne s'appliqueront qu’à ce site web. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site web ou en consultant notre Politique de confidentialité."








Oscar Wilde : 1854-1900


J'adore la langue française et il me plaît souvent d'utiliser des mots obsolètes que plus personne ne connaît, comme : "merci" et "s'il vous plaît"
I love the French language and I often like to use obsolete words that nobody knows anymore, like: "merci" and "please"

La crise est partout : beaucoup d'entreprises ont un tiroir AQCG. C'est un tiroir dans lequel ils mettent les factures des prestataires qu'ils ont employés.
AQCG = Attendre Que Ca Gueule. Il faut donc relancer beaucoup de fois pour être payé. Dur. Merci à Frédérique Laurent, un de mes clients (qui, lui, me paye toujours immédiatement) de m'avoir expliqué sur ce tiroir.
J'ai fait un gros travail pour Renault en 2015 :
il a fallut 5 mois pour être payé ! Ma cliente, la chargée de com m'a déclaré : "Toute la compta Renault est délocalisée en Roumanie, on ne peut rien faire".




Je vends / For sale contactez-moi (email) ou tel 06 60 94 33 80
Produit original, lot non divisible, visible et testable à Paris Port Royal, cash uniquement, facture légale vente d'un particulier.



Nikon D3s + 1 double chargeur NH-22 + 1 adaptateur secteur 220 volts EH-6 + 1 accus En-El4a + objectif AF-S Nikkor ED 24-85mm + filtre UV Hoya + 1 carte CF de 64 Go + 9 cartes CF de 2 à 16 Go, 333 768 images ..... 1400 € TTC




Nikon D3x + 1 double chargeur NH-22 + 1 simple chargeur NH-21 +1 adaptateur secteur 220 volts EH-6 + 2 accus En-El4a + 8 cartes CF 16 Go, 109 202 images : 1800 € TTC




Nikon D4 + 2 double chargeurs NH-26 + 4 accus En-El18 + 1 carte CF 64 Go + 9 cartes CF 32 Go, 333 768 images = 2100 € TTC



Sigma 50-500 mm F4,5-6,3 DG OS HSM, neuf 1200€, jamais servi, 750 €

Kit GoPro HERO3 Black Edition, total neuf 655 €, à vendre en kit 350 €, servi une seule fois

GoPro HERO3 Black Edition Adventure Caméra embarquée étanche 12 Mpix Wi-Fi intégré, 290 € neuf
Gopro BacPac Ecran LCD Touch, avec boitier, neuf 90 €
GoPro Harnais de fixation torse, sans boitier, neuf 37 €
GoPro GHDS30 Fixation serre-tête pour HD Hero, sans boitier, neuf 19 €
Gopro HD Wrist Housing avec Boitier HD Poignet, neuf 47 €
Gopro Helmet Front Mount Support de fixation casque pour GoPro HD, neuf 15 €
GoPro SUCTN Fixation ventouse pour HD Hero, neuf 30 €
GoPro GTRA30 Adaptateur Trépied photo pour HD Hero, neuf 9 €
+

Go Pro chargeur de batterie double, neuf 35 €
2 Batteries MP EXTRA pour GoPro 3, neuf 30 €

Flotteur de porte arrière GoPro, neuf 19 €
Carte Micro SDHC Sandisk Ultra UHS-1 - 32 Go - Classe 10, neuf 22 €, avec adaptateur SD
Carte Micro HC Sandisk Ultra 16 Go, neuf 12 €

WiFi = Le Nikon WT-5 est un système de communication sans fil hautes performances et compact destiné à certains reflex numériques Nikon, par exemple le D4. Conçu pour permettre à l'appareil photo de communiquer avec un réseau sans fil, il est compatible avec les réseaux IEEE 802.11n (1 x 1) et IEEE802.11a/b/g.

Le système se branche sur le connecteur d'interface de l'appareil photo et est alimenté directement par ce biais. Il propose les modes de connexion HTTP et FTP et permet le déclenchement simultané de plusieurs appareils photo équipés du dispositif. Il est possible de contrôler à distance les paramètres de l'appareil photo et la sortie LiveView via un ordinateur disposant du logiciel Nikon Camera Control Pro 2.

500 €



Tour étanche à immersion, en plexiglas renforcé. Permet de prendre des photos ou vidéo sous l'eau avec contrôle instantané des commandes et la vison des photos en surface, ainsi que l'alimentation électrique. Comprend un crochet de fixation pour le contre poids, les 80 kg de contre poids (cailloux d'aquarium), un étui en U à la dimension intérieure exacte en plastique noir anti-reflets. Taille : environ : 1,20m x 0,25cm de base ...... 1200 € TTC

Caisson sous marin Recsea WHN-P7000 + fisheye circulaire 8mm Dyron + Nikon P7000 + 2 chargeurs + 4 accus + double bracket pour fixer deux éclairages.....2100 euros TTC (prix neuf 3400 euros TTC)

Boitier nu Nikon D3, parfait etat, avec sa boite et tous ses accessoires d'origine .....1400 euros TTC

Boitier nu Nikon D3s, parfait etat, avec sa boite et tous ses accessoires d'origine .....2000 euros TTC
Mac 2x3Ghz /Quadri-Core Intel Xeon/ 16Go 800 Mhz DDR2 F8-DIMM/ 4x2T/ 2xDVD-R/ CDRW /airport/ OX10.6.8/ 2xATI Radeon HD 2600
..... 2500 € TTC
NIKONOS V+ NIKKOR UW 20 mm f 2.8 avec viseur DF-12 + Nikonos kit macro + Flash Sea&Sea YS-60 complet + valise etanche Pelican noir 1500 qui contient le tout ........... 1000 euros TTC
Nikon AW AF compact argentique etanche ............. 100 euros TTC
 

1 NIKONOS V+ NIKKOR UW 15 mm f 2.8 avec viseur DF-11 ............1000 euros TTC


Kit video complet 900 € contenant :

Camera Sony HDR-HC1 complet avec adaptateur secteur AC-L15A, mode d'emploi, courroie, control a distance, cable FireWire 400

4 accus sony NP-QM71D

1 accu sony NP-FM50

1 mini lampe Sony HVL-HL1

1 micro cravate Hama

1 micro cravate LLL

1 objectif grand angle x 0,7 Sony VCL-HG073X

1 microphone Sony Dynamic F-V320

1 microphone Sony a condensateur ECM-C115

1 casque sony ouvert a clipper derriere oreilles separe

8 cassettes Sony Premium DVM60PR3 LP60 neuves

Sony DVM 12CLD auto nettoyante neuve

1 chargeur accus Hahnel MCL 103 secteur et voiture

1 carte Sony Memory Stick Pro Duo 2GB

1 valise etanche Pelican Pelicase 1550 avec inserts amovibles et cadena Pelilock

Property for sale: 550,000 €
- 14 square of Port Royal, 75013 Paris
- Private lane of fifteen seven-storey buildings
- 43 m2, 1 bedroom, a living room, a kitchen, a bathroom, a toilet area, a balcony, a cellar, 2nd floor, elevator
- Renovation (facade and course) done in December 2018
- Crossing the street on the north side is 75005, crossing the street on the west side is 75014
- In the centre of Paris: RER B direct CDG and Orly airports, direct Chatelet, connections by the opposite platform for the RER A, so 12 minutes from the department stores Grands Magasins,, the Arc de Triomphe and Champs Elysees, Bus 91 double, 6 minutes waiting max, day and night, to Railway stations Montparnasse, Austerlitz, Lyon
- Very calm district (a haven of peace in a hectic city), far from demonstrations and civil wars, close to all shops: Picard, Carrefour Express, bakeries, pharmacies, restaurants, open air traditional farmer's market 3 times a week
- Entrance closed by a gate and controlled by a guardian, even at night
- Very quiet because: end of dead end private street and courtyard side + double glazing everywhere

- Located on the hill of the Observatory, so high area not flooded, and less polluted.

- Near the Luxembourg Garden = 1 km = 0,7 mile
- Close to major Parisian hospitals (Cochin, maternity, Necker, Sainte-Anne, Pean retirement home, Maisons des Adolescents, Val-de-Grâce, La Salpêtrière, the sports clinic, Institut Fournier), so no electricity, water or phone interruptions.
- Heating and hot water come from geothermic, so cheap, unlimited (we can take an infinite shower!) And on interruptions
- Internet via very high speed optical fibre = 134880.116 Kbps (16860.015 Ko/sec)
- You can park at the foot of the entrance of your building (#14) to unload races and suitcases and even park there if there is room
- Secure car box at 300m with electricity and water
- Lift completely renovated in 2014
- Electricity renovated in 2008
- Plumbing renovated in February 2019
- Night and day guards
- Large mailboxes, digicode, light auto triggering on the stairs.
- Since the beginning of 2019: a website (Nextdoor.com) to communicate with our neighbours in the Square: aperitif, various language courses, retired plumber, babysitting, stuff for sale, etc. .....

Full description on page 71
Sauf que d'après mon estimation officielle IRCEC + AGESSA au 3 mai 2017 : si je pars en retraite à 64 ans, je toucherai 466 par mois !!!!!!!!!!!!!




************************************

Le 7 janvier 2021 j'ai une rage de dents effroyable après la perte d'une couronne. Doliprane ou Tramadol inefficaces.
Mon dentiste traitant n'est pas dispo avant une semaine, je téléphone donc à SOS Dentaire, pendant 3 jours.
SOS Dentaire ne répond pas à ses appels vocaux et on ne peut pas laisser de messages. J'y vais en personne.
La secrétaire me dit que je dois être très vieux pour ne pas avoir le réflexe de prendre rendez-vous sur doctolib.

Pourtant SOS Dentaire ne prend pas les cartes bleues (pourtant, je peux acheter une botte de carottes avec ma carte bleue en payement sans contact en plein milieu du marché), SOS Dentaire ne prend pas non plus les cartes vitales, SOS Dentaire n'a pas de répondeur vocal.
Le dentiste de chez SOS Dentaire était très mal poli.
Le dentiste de chez SOS Dentaire m’a déclaré catégoriquement que je n’avais pas l’infection et m'a fait une ordonnance (ordonnance écrite à la main sans carbone) pour des bains de bouches.
J'obtiens quand même un rendez-vous. Le dentiste m’a posé un pansement qui est tombé 10 minutes après.
J'ai pu voir mon dentiste traitant le 11 jan 2021. Il a immédiatement vu une très grosse infection et m'a fait une ordonnance (en informatique, donc avec une trace) pour des antibiotiques.

Le système médicale français a des grosses failles. La gestion de la COVID est un autre exemple.









Le 22 avril 2021 : IRM dentaire :









*****************************
Les trucs que je ne sais pas faire : danser, jouer au tennis, jouer au golf, jouer du piano, jouer au foot, me vendre correctement, mentir, bâcler mon travail, jardiner mais je suis prêt à apprendre, croire en dieu sans preuves, remplir des papiers de comptabilité française irrationnels …

*****************************


Le 21 novembre 2020 : reportage archi/déco pour un studio d'enregistrement son

Un job Cauchemar






























Un job cauchemar
Alain Voleur, un "ami" de longue date m'a commandé 15 photos ("Les mots-clès sont : qualité, élégance, confiance, sécurité, convivialité.") de son studio d'enregistrement Voleur and Co à Boulogne, en me demandant de m'inspirer de https://liquidviolet.co.uk, qui est un studio très classe à Londres, baigné de lumière naturelle.
Le "studio d'enregistrement" d’Alain Voleur est une série de minuscules caves réunies par des escaliers très étroits. Pas facile d'y transporter et d'y installer de l'éclairage. Date du shoot : samedi le 21 novembre 2020
Je me déplace pour un repérage le 12 novembre en présence d'Alain Voleur et Laure Voleuse (je ne sais pas qui c'est, il n'y a pas eu de présentation). On me fait attendre dans le couloir pendant une heure. L'endroit est sale (photo 2), les escaliers trop étroits pour transporter des gros pieds et des grandes boîtes à lumière. Toutes les étroites portes d'accès aux studios sont verrouillées avec cartes électroniques, rendant le transport du matos photo très pénible : il faut réserver une main libre et donc ne porter d'un outil photo à la fois. On me dit que c'est à cause de Netflix, comme si c'était la 7ème merveille du monde, je travaille moi-même aussi pour Netflix depuis 2015.
Alain Voleur m’envoie le 14 novembre un "Descriptif photos.xlsx" (Excel no 4) : une liste de 30 photos à faire dont une trottinette et la camera de sécurité. Aie, le client devient irrationnel, c'est très dur pour moi, je suis un scientifique (maîtrise de Maths) et je ne sais pas comment bien gérer cela. On passe sans préambule de 15 photos "élégance" à 30 photos dont la camera de sécurité CCTV. Je laisse couler car "ami de longue date". ERREUR GRAVE.
Le 16 novembre, J'envoie un devis précis (pdf no 3). J'y déclare : "Demander aux occupants de ranger leurs affaires perso, dans la mesure du possible. Une aide sur place, qui connaît les branchements et aide aux manipulations est indispensable. Post production avec Photoshop. Délais de production : trois journées. Livrées via DropBox, format tif, RVB. Des retouches sont encore possibles après livraison si besoin est."
Au 21 novembre, Je n'ai toujours pas reçu mon devis signé. Comme Voleur et moi sommes "ami de longue date", je laisse couler. ERREUR GRAVE.
La veille je prépare des pieds plus petits et de l'éclairage adapté aux endroits minuscules. Photofoto avec déclencheurs à distance, chargeurs et câbles, petites boîtes à lumière, petits pieds éclairage, 1 petit pied photo Manfrotto, 1 Manfrotto magic arm, Nikon D850 de 45 millions de pixels + accus et cartes, Nikon D600, Nikkor 14-24mm F2.8, 35mm, 28mm, 60mm F1.8, 105mm F2.8, 16mm f2.8 fish-eye, accus AA et Nikon SB5000 avec diffuseur. Uniquement des objectifs très haut de gamme à large ouverture pour obtenir des flous comme demandé par Voleur. (photo 6 exemple liquidviolet)
La veille du shoot, je me fais tester CODIVD-19 (photo 5) et envoie à toute l'équipe mon certificat négatif. Alain Voleur me répond : "Ici nous avons un business ££££££ à gérer, nous n'avons pas de temps pour la CODIVD." Je suis choqué de voir que mon "ami" passe le ££££££ avant la santé de ses employés, surtout pour quelqu'un qui voyage beaucoup entre Londres et Paris.
Je shoot le 21 nov à 08H00. Laure Voleuse et un technicien, Bardosse, sont là. Le ménage n'avait été fait contrairement à ma demande. Les affaires des employés n'avaient pas non plus été retirées, contrairement à ma demande. Je n'ai donc pas emmené avec moi mon CIF nettoyant et mes lingettes anti-poussière. Ni moi, ni Bardosse n'avons trouvé de placards avec les sacs-poubelles ou les produits d'entretien. (photo 7 qui montre le studio sale). Pour 30 photos, cela fait beaucoup de nettoyage. J'ai fait de mon mieux avec mon mouchoir. Bardosse aussi.
Laure n’a jamais aidé, à quoi que ce soit.
Elle aurait pu essayer de chercher des lingettes, d'aller en acheter dans le quartier. Dès le début, en regardant mon écran d'appareil photo, elle a dit que ma température de couleur était mal réglée. Depuis 2006, les photographes pro shootent en raw et règlent la température de couleur très précisément en post-prod avec la pipette de Lightroom. Je m’attendais à ce qu’elle me dise de mettre un filtre bleu devant l’objectif ! Bon, juste 14 ans de retard. Que faisait - elle sur un shoot photo ?
Elle a demandé des flous de bougé sur les comédiens, j’ai donc fait des longues pauses et ai demandé aux comédiens de bouger. J’ai en fait aussi des nettes pour assurer. Pour la pause déjeuner, Laura a déclaré que nous devions, le technicien et moi payer nous-même nos pizzas.
Le technicien n'a pas voulu ou su comment afficher des fonds verts sur les écrans. Il parlait de copyrights. J'ai pourtant expliqué que même un fichier texte remplir de couleur uniforme suffirait. Il a juste trouvé un match de foot et un logo. J'ai effectué 724 photos en raw très haute def 45 millions de pixels au Nikon D850, le top des Nikon. J'ai varié les gros plans, les flous, les angles, les éclairages,
J’ai envoyé 3 jours plus tard à Alain Voleur 179 photos haute def via Dropbox sans copyrights, en lui demandant de choisir ses préférées, que je retoucherais à fond. J'ai joint ma facture, identique au devis, (pdf 8 ) Alain Voleur a critiqué : une avec un doigt non manucuré, une avec de la poussière sur un clavier, et plusieurs avec des flous trop forts. Alain Voleur a déclaré qu'il était très déçu.
Puis il m'a laissé en silence radio (j'ai envoyé moult e-mail et textos) pendant 9 jours sans me répondre. J'ai re-expliqué qu'il avait dû mal lire mon e-mail, que j'avais encore 545 autres photos, avec d'autres doigts, d'autres flous et que je pouvais effacer plus de poussière avec Photoshop. "Salut Alain, Je pense que tu n'as pas lu correctement mon mail. Je t’ai envoyé 179 photos en te demandant de choisir tes 15 favoris, comme convenu, et que je ferai les retouches nécessaires, comme convenu. C’est un super service que j’offre. Tu as juste critiqué la manucure, la poussière, des flous trop forts. Il y a de très belles photos parmi les 179 : l'as tu remarqué ? Dis-moi ce que je dois faire." Sans nouvelle pendant 9 jours je suis très inquiet. 9 jours de silence, c'est très long.
Après 9 jours je suis convaincu qu'il a mis mes photos et ma facture aux oubliettes et ne me répondra plus jamais. Sans devis signé, je n'ai aucun recours. Je suis déprimé. J'ai beaucoup travaillé en préparations, en shoot et post-prod. Tout cela pour rien. Je comprends que je me suis bien fait arnaquer.
J’ai fait du forcing pour qu'il me réponde. Je lui ai envoyé des photos de "making of "ou l'on voit les poussières et des tasses à café partout. Il a fini par me répondre le 2 décembre en répétant qu’il était très déçu. J'ai répété que c'était un super service que je lui offrais et que j'attendais son choix. (Photo jointe 10)
Le 3 décembre, j'ai perdu patience, je n'ai plus aucune croyance en cet "ami de longue date" et ai effacé mes 179 photos haute def de mon dropbox et lui ai dit que je ne les remettrais que quand il aurait acquitté ma facture (Photo jointe 11). Durant mes 27 années d'expérience en tant que photographe Free-lance à Paris, j'ai utilisé cette méthode mainte fois, toujours avec succès. Alain Voleur m'a demandé pourquoi je ne lui faisais pas confiance. Alors, en bon scientifique, je lui réponds bêtement, avec précision et honnêteté. Non, je pouvais plus lui faire confiance :
- Pas de devis signé.
- 15 photos commandées qui se sont transformées en 30.
- Aucune communication pendant 9 jours.
– Il critique en bloc et ignore tous mes commentaires : J'ai en tout 724 photos brutes, j'ai envoyé 179 exemples retouchés, j'ai différents doigts sur les claviers, la poussière est effaçable en post-prod, qu'il y a d'autres choix de flous, etc. ...
- Les prestataires en déplacement pour lui payent leur repas, ce qui est contraire à la loi.
Je me suis souvenu de ses arnaques passées :
- Il a magouillé pour mettre en faillite sa société "Voleurs Ass", puis magouillé pour racheter pour presque rien tous les équipements.
– Il s'est acoquiné avec une pro de la malhonnêteté d'un grand groupe français, qui m'a extorqué 500 € de bakchich, m'a obligé d'employer ses filles, de leur faire des composites gratos, etc.
Je me sens escroqué de 850 €.
Comme il m'a provoqué, j'ai voulu envoyer à lui seul une photo de lui que j'ai faite il y a des années avec ses malhonnêtetés en texte par-dessus. (photo 9). Malheureusement je l'ai envoyé aux 3 personnes son équipe : alex@vloleur.com, francoise@vloleur.com, laure@vloleur.com et pas à lui ! C'était en pleine nuit et j'étais bien fatigué et déprimé. Je ne pensais pas en termes de diffamation, mes affirmations sont vérifiables et je n'ai diffusé (par erreur) qu'à ses 3 employés. Je n'aurais pas dû.
Il s'est évidemment déclaré outré et m'a dit que je pouvais détruire toutes les photos et qu'il ne me paierait jamais, et qu'il portait plainte pour diffamation. Je dois donc porter plaine pour escroquerie. J'ai été volé de 850 €.
Si je suis vraiment accusé de diffamation, alors j'enverrai vraiment mes infos aux réseaux sociaux et la presse. Après 25 ans de photographie de presse à Paris, il me reste beaucoup de contacts.


**********************



****************************************
Course de canoës, de vélos et à pieds, dans les Alpes en mai 2004 pour SFR.













Le 2 mai 2004, je travaille pour SFR près de Lyon, via une grande agence de com, Komérezo. Komérezo, agence de multimédia événementiel, est une filiale du groupe Ludéric.

Départ le samedi 01 mai 2004 à 11H00, arrivée Lyon Pardieu 13H55, location de voiture, contact Arc Saga d'Aventure Lionel Blanc 04 79 07 60 07 / 06 20 96 09 20, repérage l'après-midi, hôtel La Vallée Bleu tel 04 74 88 69 20 Mme Favat, prises de vue des courses (à pied, en vélo et en canoës) le dimanche. Retour à Paris le dimanche 2 mai 2004 à 19H00, arrivée Paris 20H55. Facture : 752/Komérezo/2mai04/SFR-Lyon. Tout cela est facilement vérifiable.

Je suis entouré de mon assistante et de ma compagne Frédérique Gorsky.

Nous devons sillonner la campagne pour suivre nos coureurs (voir les photos plus bas). En chemin, nous passons, de très loin, plusieurs kilomètres, au-dessus du Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Bugey, sur la route départementale 20 (entre Loyettes et Saint-Vulbas), 01150 - SAINT VULBAS, Tél. : 04 74 34 30 09 / bugey-cip@edf.fr. La centrale du Bugey est dotée de 4 unités de 900 MW chacune, mises en service en 1978 et 1979. Sur le même site, EDF déconstruit une unité de production de la filière UNGG (uranium naturel graphite gaz), mise en service en 1972 et arrêtée en 1994 : Bugey 1.

Mon assistante étant passionnée par le nucléaire, nous nous arrêtons 3 minutes pour prendre quelques photos à but touristique. Nous ne franchissons aucune barrière, nous ne voyions aucun panneau qui interdit de prendre des photos. Il y a même un écriteau explicatif pour les touristes.

5 mois et demi plus tard, le mardi 19 octobre 2004, mon assistante vient me voir en pleurs car elle a été convoquée de force à la DST.
La DST me téléphone alors à moi-même (Mme Kozloff, secrétaire au 01 57 24 15 28) et m'ordonne de venir immédiatement avec Frédérique Gorsky, dans leurs locaux au 7 rue Nelaton, 75015. Je devais partir dans la journée pour un super boulot dans un grand studio à Tallinn, en Estonie, mais La DST me dit qu'elle viendra à ma porte et me menottera chez moi, devant mes voisins, pour m'amener de force si je ne viens pas immédiatement !!!! Je perds donc un bon client photo. Quel peut-être cette urgence ?

Frédérique et moi subissons une fouille au corps très poussée, nos téléphones et nos papiers sont confisqués et nous devons aller dans de multiples sous-sols lugubres et évidemment blindés et sécurisés et avec enregistrement de nos conversations. Effrayant. Aucun de nos interlocuteurs ne se présente. Régime totalitaire. Pas de droit à un avocat.
Ils nous jettent à la figure de grands tirages photos, très nets, de moi-même, de l'assistante, de la voiture, en gros plan, sur la colline en train de prendre des photos, et demandent des explications. Ils ont aussi photographié le numéro d'immatriculation de la voiture et sont remontés jusqu'à l'assistante qui l'avait prise à son nom, car ayant moins de 25 ans, c'était moins cher. Frédérique n'étant jamais sortie de la voiture, et n'ayant pas été mentionnée par l'assistante comme personne active, ils nous ont très violemment cuisinés pendant toute l'après-midi avant de nous relâcher. Ils téléphonent à mon client Komérezo en me mentionnant comme terroriste ! J'ai bien sûr perdu ce client car ils sont terrifiés .Ils téléphonent à mon client SFR en me mentionnant comme terroriste ! J'ai bien sûr perdu aussi ce client car ils sont terrifiés. C'est une expérience traumatisante et complètement stupide et qui ne nécessitait pourtant aucune urgence, car les faits ont eu lieu 5 mois et demi au préalable. Moi, j'ai perdu 3 très gros clients. Frédérique une demi-journée de salaire. Nous sommes ressortis traumatisés, humiliés et très déprimés.

5 mois et demi pour développer des photos et retrouver une simple location de voiture : ce n’est pas très efficace leur lutte antiterroriste !!!!!

Je me réveille encore souvent la nuit, à 90° sur mon lit, en repensant à cet interrogatoire abusif et ridicule qui m'a fait perdre 3 très gros clients. Je n'ai pourtant commis aucune infraction. Personne n'a offert de me dédommager pour cette grosse perte due essentiellement à l'incompétence (5 mois de retard et puis passage à tabac en urgence) et l'abus de pouvoir de la DST.

Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France. Vive La France.

La France, pays des droits de l’homme !!

La direction de la Surveillance du territoire (DST) était un service de renseignements du ministère de l'Intérieur, au sein de la direction générale de la Police nationale, chargé historiquement du contre-espionnage en France.
Cette dernière compétence n'était plus la seule qui était confiée à la DST; depuis la disparition du bloc soviétique, s'y ajoutaient la lutte antiterroriste, la lutte contre la prolifération (matériels sensibles ou militaires) et la protection du patrimoine économique et scientifique français.
Cette dernière spécialité relève de l'intelligence économique. Elle était membre de la communauté française de renseignement. Elle constituait sans doute la structure la moins visible et l'une des plus discrètes de la police nationale.
Le 1er juillet 2008, la DST a fusionné avec la direction centrale des Renseignements généraux au sein d'une nouvelle direction qui a pris le nom de direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) puis de Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) en 2014.

**************************************

Vous pensez avoir une bonne raison pour utiliser une photo trouvée sur Internet sans demander l’autorisation au photographe ? Voyons voir si elle est valide…

1. Il n’y avait pas de mention de “copyright” sur la photo.
Le droit d’auteur existe par défaut. Aussitôt qu’un photographe amateur ou professionnel appuie sur le déclencheur de sa caméra, toute la puissance de la Loi sur le droit d’auteur est alors associé à cette photo. Un photographe n’a donc pas à mettre une mention de copyright sur la photo ou sur son site web pour qu’elle soit protégé par la Loi sur le droit d’auteur.
2. C’est sur Internet alors c’est gratuit Une photo ne tombe pas magiquement dans le domaine public une fois mise sur Internet.
Le photographe conserve son droit d’auteur et elle est protégé par cette loi jusqu’à 50 ans après la mort du photographe (50 au Québec, 70 en France). Ce n’est qu’ensuite qu’elle tombe dans le domaine public.
3. C’est sur Google Image alors c’est gratuit Google Image n’est pas une banque d’image gratuite.
Google ne possède pas les droits sur les photos présentées comme résultat de recherche. Il s’agit d’un moteur de recherche permettant de trouver des images dont le droit d’auteur appartient à d’autre.
4. C’est sur Facebook alors c’est maintenant dans le domaine public.
Contrairement à la croyance populaire, un photographe mettant une photo sur Facebook ne perd pas son droit d’auteur. La photo ne peut être partagée sur Facebook que par la fonction “partager/share” et seulement si le photographe le permet via les paramètre de sécurité et de vie privé.
5. Mais je ne fais pas d’argent avec cette photo! C’est juste pour [mon blogue / mon site web personnel / mon Facebook]
Le fait de faire de l’argent ou non ne change rien. La loi sur le droit d’auteur prévoie des dommages et intérêt de 100$ à 5000$ par photo utilisée sans autorisation dans un cadre non-commercial (500$ à 20000$ dans un cadre commercial)
6. Il y avait [le logo / le nom / l’adresse courriel] du photographe sur la photo. Il a mis ces informations pour se faire de la publicité lorsqu’on utilise sa photo, non?
Non. Juste… Non…
7. Cette photo n’est pas assez [belle / originale] pour être protégé par droit d’auteur.
Photographiez une feuille blanche déposée sur une table blanche pendant une tempête de neige avec la caméra de votre iPhone. Votre photo sera autant protégée par la Loi sur le droit d’auteur que la dernière photo d’une célébrité prise par Annie Leibovitz prise avec 200,000$ d’équipement.
8. Mais j’apparais sur la photo! Alors j’ai le droit de l’utiliser!
Cela semblerait logique, mais non. Au sens légal, le photographe a le droit d’auteur sur cette photo car il s’agit de son interprétation artistique de votre personne. En tant que sujet, vous n’avez aucun droit sur la photo. Dans certains cas, vous pourriez utiliser le droit à l’image pour vous opposer à sa publication si vous êtes en France ou au Québec, mais c’est cela ne vous donnera aucun droit sur les photos.
9. J’ai mis le nom du photographe sous la photo sur ma page web. Je lui fais de la publicité!
En 7 ans en tant que photographe professionnel, il ne m’est jamais arrivé qu’un client ne me contact en m’expliquant qu’il a vue mon nom sous une photo. Le droit d’auteur comporte la notion de “monopole d’exploitation économique”. Seul le titulaire du droit d’auteur peut décider de l’utilisation d’une photo. Lui faire de la publicité pour compenser l’utilisation non-autorisée de sa photo n’est pas une excuse valable ou légale. D’autant plus qu’indiquer le nom du photographe est une obligation par la loi, même lorsqu’une licence a été achetée en bonne et dû forme.
10. Des millions de personnes le font!
Cet argument est invalide. À moins bien sûr que vous ne soyez capable de trouver l’article de loi mentionnant combien de personne commentant un acte illégal est nécessaire pour que cet acte devienne légal.

http://www.francisvachon.com/blog/10-mauvaises-bonnes-raisons-dutiliser-une-photo-trouvee-sur-internet-sans-demander-la-permission-au-photographe/#sthash.RYxGVuXg.t5rNftdt.dpuf



Fin des années 2010, l'éducation nationale française crée tout à coup (avant, il n'y en avait presque pas) plein de diplômes en photographie, du CAP à la maîtrise (bac +6), plus de 3000 nouveaux diplômés par an rien qu'en région parisienne. Malheureusement, ils ne se sont pas posé la question : y a-t-il des débouchés ? Non malheureusement, il n'y en a pas. Environ 200 photographes établis prennent leur retraite, par an, en région parisienne. Faites le calcul. Et il n'y a déjà pas de boulot pour les photographes non débutants. Du coup, tous ces braves diplômés, passionnés de photos, veulent décrocher des boulots, et sont bien obligés de casser les prix pour y arriver.
Ces nouveaux photographes (3000 par an à Paris) veulent être reférencés sur Google et donc les enchères pour Google AdWords augmentent au point que tout notre revenu va à Google.
Vu sur Internet sur un site très populaire, toujours en première page de Google :

14 heures de prises de vue, plus la post prod, plus le déplacement, plus l'album, pour MOINS de 500 €. Sans oublier que 50% des revenus professionnels partent en taxes professionnelles. Donc environ MOINS de 250 € pour 20 heures ==> MOINS de 12,5 € / heure. Et il faut payer son Photoshop, son appareil, son ordi, son loyer, etc ...

24 heures de prises de vue, plus la post prod, plus le déplacement, plus l'album, pour MOINS de 500 €. Donc environ MOINS de 500 € pour 30 heures ==> MOINS de 15 € / heure. Et il faut payer son Photoshop, son appareil, son ordi, son loyer, etc ...

Les prix sont si bas qu'ils encouragent le travail au noir, ce qui est illégal et tue les vrais professionnels qui payent des impôts et des charges professionnelles.
Je paie pour envoyer mon devis, puis je n'ai aucune réponse et aucune possibilité de contacter l'émetteur du devis pour vérifier que n'est pas un faux créé par cette boite pour gagner de l'argent très facilement.


Un autre photographe a écrit : Star Of Service : j'ai testé pour vous ! Bonjour a tous voilà 2 mois j'ai été contacté par une personne de ce site de services, "je leur avais été recommandé" - bin voyons ! ce site propose de mettre en contact des demandeurs de services et des prestataires. belle initiative non ? pendant 3 secondes mon ego a été regonflé, puis je me suis dit : mais pourquoi faire appel a un tel service pour trouver un photographe alors qu'en mettant un coup de pied dans un arbre il en tombe 10 ? J'ai passé 1 mois (tranquillement je vous rassure) a questionner la demoiselle a l'autre bout du mail (peut etre très barbue d'ailleurs) pour essayer de sentir ou était la faille. c'est simple : je rempli mon profil, je précise le type de travaux que je peux faire, je décoche ceux que je ne fais pas, et je reçois des demandes par email auxquelles je répond gratuitement par email également. C'est payant si je veux un echange téléphonique, sinon on rase gratis. je m'inquiète aupres de la demoiselle : mais si tout ou presque est gratuit, comment gagnez vous votre vie ? comment payez vous la jeune et belle équipe dont j'ai pu voir la photo sur votre site ? réponse : "en créant des sites internet" je retourne sur le site internet de l'entreprise : aucune trace de cette activité de création de site. bon finalement je suis joueur et je ne paierais rien, je veux en avoir le coeur net. profil mis a jour, c'est parti ! en un mois 4 ou 5 demandes reçues dont 3 pour des activités que j'ai déclaré ne pas faire (!!?) et finalement la réalité apparait au grand jour : pour répondre a un devis immédiatement et "gratuitement" il faut des crédits qui eux sont payant si pas de crédit, une fenetre vous affiche un décompte de 6 heures au bout desquelles votre devis sera envoyé. Soyons patients attendons ! au bout de 6 heures le demandeur a reçus son maximum de 5 devis. Dommage !! c'est bete hein ! et j'ai eu le coup 2 fois donc c'est clair ce site veut votre argent bien sur (ça je m'en doutais fort) et vous force a comprendre que tout est gratuit bien sur mais si vous voulez passer faut payer. les pack de crédits ne sont pas tres chers mais au bout du compte, y a-t'il vraiment des clients ? une fois de plus fuyez ces gens là.


Lungs, all OK!

Photographer looking for people to do their job for free:
I am a photographer and since people are always looking for free shoots, I assume that they must also do their job for free.
I am looking to hire all types of people to do all sorts of jobs for me, as long as I do not have to pay them anything. Just think: you will gain experience and I will put the word out for you and let anyone know what a wonderful work you do. This opportunity will bring you a ton of unpaid work, but everyone will love you. Feel free to email me with the service you can provide, when you can start, and please include references. I look forward to your free service.

Reportage France Inter vu dans Facbook. https://www.franceinter.fr/emissions/regardez-voir/regardez-voir-26-fevrier-2017.
Profession photographe, un métier fragilisé... © urbancow


Début 2017, mon comptable (je suis membre d'une asso agrée) me déclare que je risque une amende de 75 000 € car j'ai omis de stipuler sur mes factures 2016 : "le règlement par carte bancaire est honoré"
Je suis bien trop petit pour les cartes bleues (environ 10 factures par mois !). Mon comptable me déclare sans rire qu'il "est légalement autorisé de ne pas accepter les cartes bleues"
Cela m'a fait bien rire, puis pleurer en pensant aux salaires énormes que les contribuables payent pour les fonctionnaires qui pondent d'aussi belles conneries.

Mon Comptable : "Vous trouverez ci-joint le modèle d’établissement d’une note d’honoraires avec toutes les mentions obligatoires (date d’échéance de règlement, pénalités en cas de retard, indemnités forfaitaires 40 €, etc.) à ne pas omettre pour ne pas avoir de pénalités en cas de contrôle fiscal.
Obligation d’accepter les paiements par chèque ou par carte bancaire.
Vous devez en informer votre clientèle de cette obligation par l’apposition d’une mention obligatoire sur vos notes d’honoraires (« membre d’une association agréée par l’administration fiscale acceptant à ce titre le règlement des honoraires par carte bancaire ou par chèques libellés à son nom »).
Attention :
En plus de la sanction pénale pouvant aller jusqu'à 75 000 €, l'entreprise qui ne respecte pas ces obligations s'expose à une amende fiscale de 15 € par mention manquante ou inexacte pour chaque facture, plafonnée au 1/4 de son montant."



Pretending to be happy shows what a strong person you are.


Les jeunes mariés veulent maintenant des photos prises par des jeunes (de préférences beaux comme Justin Bieber; beau est plus important que compétant, comme en musique) qui ont « appris » la photographie avec leurs smartphones. Les notions de profondeur de champs et de flash leur sont inconnus. Les photos floues et sombres sont des photos « branchées » avec lesquelles ils peuvent s’identifier, car c’est ce qu’ils font eux-mêmes, FaceBook en est plein. Ils ne dirigent jamais les gens. Pour survivre, je fais aussi ce style de photos, je m’adapte à la nouvelle culture. Mais j’ai beaucoup de mal à convaincre et ma gueule ne plaît pas.

The custom made soft toy "prisedevue" makes a selfie to show my portable photo equipment. Around $ 60 000 on the table.
Why so much gear? = I shoot many types of photography (architecture, advertising, press, industry, wedding, fashion, still life, underwater, portraits, conventions) and all require different equipment.

Nikon D3X Nikon D3 Nikon D3s Nikon D4 Nikon D600 + 2 acc EN-EL15 Nikon D600 + 2 acc EN-EL15 Nikon Coolpix P7000 Nikon Coolpix AW110 étanche
Nikkor 16mm F2.8 D NIKKOR AFS 14-24mm/2.8 IF G D Nikkor 18-35/F3.5-4.5 ED number 1 Nikkor 18-35/F3.5-4.5 ED number 2 NIKKOR AFS 24-70mm/2.8 IF G D NIKKOR 24-85mm F3.5-4.5 D Nikkor AFS 24-85mm F3.5-4.5 G ED VR NIKKOR AF-S MICRO 60/F2.8 G ED Nikkor AF-S VR Micro105mm 2.8G IF-ED Nikkor 20mm F2.8D Nikkor 24mmF2.8 Nikkor 24mm F1.4 AFS G ED Nikkor 28 F2.8D Nikkor 35mm F2 D NIKKOR 50mm f/1.4D NIKKOR AFS 85mm f/1.4 G Nikkor AF-S 70-200mm f/2.8D G ED VRII NIKKOR AFS 24-120mm 4G ED VR Nano Nikkor AFS 28-300 ED VR Nikkor AF-S TC 14E II Nikkor AF-S TC 20E II Sigma 150mm f/2.8 EX APO Macro EX DG HSM Autofocus Sigma 50-500 mm F4,5-6,3 DG OS HSM Voightlander 20/3.5 asph AIS(R) Samyang 500mm miroir F8 Sigma 8mm DG F3.5 fisheye
NIKON filters Ø 52,62,72mm Soft, Skylight, Polarisant 77 et 72 slim
Nikon flash SB800 Nikon SB800 Nikon SB900 Nikon SB900 Nikon SB910 Nikon SB600 3 PocketWizard FlexTT5 for Nikon; Nikon WT-5 wireless transmitter wifi for D4
Déclencheur à distance Hama MC-30 1 système de filtre Lee pour 35mm et moyen format
Ring flash Ray Flash for SB900/901 PocketWizard FLEX TT5 for Nikon
Flashmeter Minolta IV F + 5° spot lightpanel microPro LED Magic Arms, super clamps, spigots, .... Lite Panels MicroPro GoPro Hero 3 black WiFi + harnais bras, poitrine, front, ventouse, écran LCD
26 cartes CompactFlash 12x32G, 8x16G, 2 cartes XQD 32G 10 cartes SDHD Lexar 32G
iPhone 6 64Giga blanc.
Since then, I purchased the Nikon D850 of 45 million pixels. Also the iPhone 7 plus.


Until the last second, I will create photographs.

What you're actually paying for:
Someone who can create images that will meet your requirements,
plus:
- Camera equipment
- Lighting equipment
- Computer equipment
- Image editing software
- Hundreds of hours of training to operate all above effectively
- Data storage and back-ups
- Studio space or location fees
- Office rent and expenses
- Promotion and web site costs
- Telephone costs, mobile and home
- Income and sales taxes
- Business insurance
- Assistant
- Food, housing, etc ...




MAXPPP est une agence de presse photographique créée en 1991.
Elle assure pour vous une couverture mondiale, nationale et régionale de l'actualité.
• Un réseau de plus de 800 photographes.
• 100 agences partenaires en France et dans le monde.
• 4500 nouvelles photos disponibles chaque jour.
• 8 millions d'images accessibles sur la base.
• 1000 clients presse, numérique, TV, édition, communication, corporate.

J'ai commencé à travailler pour l'agence de presse MaxPPP (connue des photographes de presse comme "Maximum de Pognon Pour les Patrons") le 13 janvier 2015. Le rédacteur en chef me promet au moins 1000 € par mois. A ma demande, il me dit, à cette époque, que cela pouvait prendre 3 mois pour recevoir un relevé et 6 mois pour être payé. Dur, mais bon, OK.
2015_01_13 Election Mister France au Théâtre de la Bruyère avec Marie de Sauvage, Laura Trompette, Mathias Kindzondzy, Maxime Samaille, Luigy Manyri, David Frey, Clara Moragane, Sophie-Charlotte Orlowska, etc. ...
2015_01_15 Tin-Tin le tatoueur et Nicolas Duvauchelle au théâtre Divan du Monde
2015_01_19 Avant-première du film TOUTE PREMIERE FOIS à l’UGC Bercy avec Adrianna Gradziel, Franck Gastambide, Camille Cottin, Maxime Govare, Noémie Saglio, Frédéric Pierrot, Camille Cottin, etc...
2015_01_21 Filage de la pièce LE TOMBEUR avec Michel Leeb, Guy Lecluyse, Julia Duchaussoy, Pascale Louange, Chick Ortega, Camille Solal, Coralie Audret, Laurence Porteil, Xavier Goulard, etc...
2015_01_23 Le créateur Jean-Charles de Castelbajac dédicace les timbres « cœur » 2015 de La Poste, au Carré d’Encre
2015_01_27 Prix Talents W9 à La Cigale avec Julien Clerc, Vianney, etc...
2015_01_28 Soirée d'ouverture 3e édition du Festival TOUTE LA MEMOIRE DU MONDE à La Cinémathèque française avec Francis Ford Coppola, Pierre Richard, Cédric Klapisch, Agnès Varda, Tonie Marshall, Claudia Cardinale, etc...
2015_01_29 SIDACTION Dîner de la mode au Pavillon d'Armenonville avec Conchita Wurst, Jean-Paul Gaultier, Pascal Obispo, Line Renaud, Pierreriez, Pauline Lefèvre, Virginie Efira, Augustin Trapenard, Alison Wheeler, Catherine Deneuve, Alex Lutz, etc. ...
2015_02_01 Remise des prix du 36e festival Mondial du Cirque de Demain avec Lorie Pester, Alexandre Jardin, Duo Catalexi, Wise Fools, Kiebre Duo, Suren et Karyna, Sabrina Ouazani, Tomer Sisley, etc. ...
2015_02_05 Concert HP Connected Music avec Jessie J au Trianon.
2015_02_08 Master Class de John MALKOVICH au Forum Des Images de Paris
2015_02_09 Avant-première du film L’ENQUETE avec Gilles Lellouche, etc. ...
2015_02_11 Concert PIECES JAUNES Au Carré Belle-Feuille avec Bernadette Chirac, etc. ...
2015_02_12 Cérémonie des ALPHONSES au Théâtre de la Huchette avec Popeck, François Morel, Jean-Claude Dreyfus, Marc Jolivet, etc. ...
2015_02_26 Présentation du Film CHAPPIE avec Hugh JACKMAN et Sigourney WEAVER et le réalisateur Neill BLOMKAMP à Paris au Bristol, etc. ...
2015_03_02 SIDACTION 2015 Soirée de lancement au Musée du Quai Branly avec Ophélie Meunier, Michel Cymes, Caroline Roux, Sophie Brafman, Philppe Labro, Marc-Emmanuel Dufour, Line Renaud et Pierre Bergé, etc. ...
2015_03_06 Extérieur du défilé Dior au Louvre avec Laetitia Casta, Mademoiselle Agnès, Marisa Berenson, Helena Perminova, Anna Wintour, etc. ... (sans accréditation MaxPPP)
2015_03_09 Projection privée du film SELMA de Ava Duvernay avec Edouard Montoute et Claude Perron, etc. ...
2015_03_18 Cérémonie du Prix Unesco L'Oreal Pour les Femmes et la Science à La Sorbonne avec Françoise Bettancourt Meyers, Irina Bokova DG de Unesco, Jean-Pierre Meyers, etc. ...
2015_03_22 Avant-première du film CENDRILLON avec Jonathan Lambert, Vincent Clerc, Sylvie Tellier, Tomer Sisley, Nagui, etc. ...
2015_03_22 Ouverture du Printemps du cinéma avec Félix Moati, Virginie Ledoyen, Max Boublil, Camille Chamoux, Aure Atika, Fred Testot et Emmanuelle Bercot, etc. ...
2015_03_31 Inauguration de la Boutique Tommy Hilfiger 43 bvd des Capucines 75002 le 31 mars 2015 avec Virginie Ledoyen, Bernard Montiel, Behati Prinsloo, Ophélie Meunier, etc. ...
2015_03_31 Charlize Theron, etc. ... au Gaumont Opera pour son film Dark Places (sans accréditation MaxPPP)
2015_04_23 Avant-première du film Connasse Princesse des cœurs avec Camille Cottin, Jean-Luc Reichmann, Manu Payet, etc. ...
2015_04_27 Avant-première du film Nos FEMMES avec Thierry Lhermitte, Pascale Louange, Richard Berry, Daniel Auteuil, Pauline Lefevre, etc. ...
2015_05_04 Avant première du film UN PEU, BEAUCOUP, AVEUGLÉMENT avec Clovis Cornillac, Mélanie Bernier, Lilou Fogli, Axelle Laffont, Ary Abittan, etc. ...
2015_05_18 Maria Sharapova à la Maison du Danemark publicité cachée (?) pour Evian.
2015_05_22 Serena Williams pour la sortie du film PIXELS au Champ de Mars.
2015_05_25 Martina Hingis chez Anima Athletica.
2015_06_04 Baptême de la Rose Amnesty International, lancée dans le cadre des 80 ans Delbard, baptisée par Jane Birkin à "Jardins", au Jardin des Tuileries
2015_06_10 Avant première du film "Une mère" en présence de Christine Carrière, Mathilde Seigner, Kacey Mottet Klein, Pierfrancesco Favino, etc. ...
2015_06_11 L’association « Elus Locaux Contre le Sida », présidée par Jean-Luc ROMERO, fête cette année ces 20 ans avec Wendy Bouchard, Laurence Rossignol, Pascale Boistard, Dominique Gillot, Françoise Laborde, etc. ...
2015_06_24 Une chance de trop, de Harlen Coben, Avant-première de la série TF1 avec Pascal Elbé, Alexandra Lamy, Lionel Abelanski, Charlotte des Georges, Hippolyte Girardot, etc...
2015_06_25 Présentation du personnage du Musée Grévin d’Edith Piaf devant l’Olympia.
--------------------------------------------------------------------
J'ai mené à bien 35 sujets (missions) avec succès en 6 mois. Voire la liste et des exemples ci-dessus.
J'ai envoyé mes photos par FTP à chaque fois le jour même. Je n'ai reçu aucun feedback. Bon, ils sont donc contents.
Trois ans après (oui, c'est très très long !), j'ai gagné en tout 976 € pour 35 "missions".
Cela fait 27,88 € par "mission".
Chaque "mission" prend environ 5 heures : préparations, transports en heures de pointe (mes 26 x 2 tickets de métro m'ont coûté 1,41 € x 52 = 73,32 € ), attentes, coups et blessures, humiliations, frustrations, usures matos, posts prod avec légendes tard le soir et le week-end, l'électricité, le loyer, etc... Pas de Prix Pulitzer ! 175 heures en tout.
Cela fait 5,57 € de l'heure !
Conclusion : après 130 heures de travail, je perds de l'argent ! Sans compter la barrette flash Custom Brackets CB-Mini RC de fixation spéciale photocalls à 50€ et la grosse batterie Quantum à 450 €.


Pour l'agence de presse, je ne leur ai rien coûté, c'est tout bénef. Bon, tant qu'ils trouvent des gros pigeons comme moi.
Le pire, c'est que les relevés arrivent entre 6 mois et 2 ans après les parutions, que c'est en langage codé, genre "non stop édition détails" et donc impossible de trouver les parutions pour son book. Voire ci-dessous un exemple de leurs relevés.

Vous pouvez voir toutes ces photos sur mon blog 2015.


Rosie Alice Huntington-Whiteley est un mannequin et une actrice britannique, née le 18 avril 1987 à Plymouth en Angleterre. En février 2005, elle défile pour DSquared2, Moschino, Kenzo, Just Cavalli et Valentino. En 2006, elle pose et défile pour la marque de lingerie américaine Victoria's Secret. En 2008, Huntington-Whiteley pose pour la campagne Automne/Hiver de Burberry avec l'acteur Sam Riley. En 2009, elle tourne dans la publicité Love me tender... or else pour la marque de lingerie Agent Provocateur. Elle prête également son image pour le chocolatier Godiva ou encore pour la marque Miss Sixty. La même année, elle est nommée Mannequin de l'année aux Elle Style Awards. En 2010, Rosie rejoint les anges de Victoria's Secret. La même année, elle devient le visage des marques Thomas Wylde et Loewe, et figure dans le fameux calendrier Pirelli avec, entre autres, Ana Beatriz Barros. En 2011, Rosie est élue première dans le top 100 « Hot 100 list » du magazine Maxim4. Elle est également nommée « plus belle femme du monde » par le magazine FHM aux États-Unis. Elle devient ensuite le nouveau visage du parfum « Burberry Body ». En 2012, elle devient l'égérie de la campagne publicitaire des magasins Marks & Spencer et pose aux côtés de l'acteur canadien Ryan Reynolds5. Par la suite, elle collabore avec la maison britannique en lançant une ligne de sous-vêtements6. La même année, elle obtient également le Elle Style Awards de l'icône mode de l’année et défile pour la marque Animale. Au cours de sa carrière, Rosie Huntington-Whiteley a fait la couverture de nombreux magazines dont : Vogue, GQ, LOVE (en), Harper's Bazaar, Complex, Elle, Maxim, FHM, L'Officiel et Glamour. En juin 2010, le réalisateur Michael Bay engage Rosie pour le troisième volet de la série Transformers produit par Steven Spielberg, elle succède ainsi à Megan Fox. Auparavant, Michael Bay l'avait déjà dirigée à l'occasion d'une publicité pour Victoria's Secret intitulée « A Thousand Fantasies ».
Le 12 octobre 2015 j'écris à MaxPPP :
à : gguette@maxppp.fr; cgalba@maxppp.fr; rlemorvan@maxppp.fr;  rlemorvan@maxppp.fr; fabrissa@maxppp.fr; florence@maxppp.fr ; pigespqr@maxppp.fr
Bonjour, J’ai travaillé pour MaxPPP pendant 6 mois du 13 janvier au 25 juin 205 et ai mené à bien 35 sujets .
J'ai reçu de MaxPPP 65,45 € TTC le 9 juin 2015 et 41,80 € TTC le 2 octobre 2015.
Cela couvre presque tous mes frais de métro.
Guillaume Guette, Rédacteur en Chef, m'a promis par téléphone et par écrit, au moins 1000 € par mois, voir son message ci-dessous.
Je suis persuadé qu'il n'y a pas d'abus de confiance de la part de MaxPPP, que les autres photographes de presse ne sont que des menteurs, que les vendeurs de chez MaxPPP sont très bons, que MaxPPP a gagné de l'argent sur mes 35 sujets sinon il courrait à la faillite.
J'attends donc encore 6000 - 65,45 - 41,80 = 5892,75 €. On y est presque.

Amicalement CHRISTIAN FOURNIER "prisedevue.photos : pour tous vos besoins photographiques"
14 square de Port Royal, 75013 PARIS Tel : 01 43 31 73 14  Tel portable 06 60 94 33 80 Email : paris75@prisedevue.photos http://prisedevue.photos BLOG : http://blog.prisedevue.photos FLICKR : http://www.flickr.com/photos/famousphotographer FACEBOOK : http://www.facebook.com/christianfournierphotographe http://www.photographe-mode.com http://www.photographe-de-reportage.com Siret : 41139772200017, Intracom : FR01411397722, Agessa : 038756
8 février 2015 : John MALKOVICH pour un Master Class au Forum Des Images

I am buying half price cameras.


***************************************
ENEDIS m’a harcelé pendant pas mal de temps pour me faire changer mon compteur électrique qui datait de EDF






Ils m’ont bien sûr assuré que c’était gratuit et qu’il n’y aurait aucun problème.
Nous avons pris rendez-vous pour le vendredi 26 février 2021 entre 10 heures et midi.
Le technicien est arrivé à 11h57 et a remplacé le compteur. Cela a pris 20 minutes.





Bizarrement, 9 jours plus tard, au jour d’aujourd’hui, le vendredi 5 mars 2021 au matin, ma femme et moi-même avons entendu des bruits au niveau du compteur électrique et il y a eu des micros coupures plusieurs fois pendant 10 minutes. Mon ordinateur, qui est bien élevé, à essayé de redémarrer à chaque fois et a été coupé plusieurs fois durant les redémarrages. Puis il a refusé de démarrer.
J'habite dans ce même appartement depuis 1992 et n'ai jamais eu aucun problème électrique. C'était EDF.
Je suis allé regarder le compteur électrique.
Il y avait des étincelles qui sortaient des fils du bas. J’ai bien sûr pris une photographie et appelé immédiatement ENEDIS au 01 87 12 40 00.



J’ai été mis en attente et ai dû rappeler 9 fois. J’ai dû bien sûr à chaque fois, redécliner toutes mes identités, adresse et numéro de compte à des gens qui s’exprimaient tous relativement mal en français. Tous avec des accents d'autre continents. Cela a été plutôt pénible de se comprendre dans l'urgence. Une heure plus tard, n’ayant psas eu gain de cause, j’ai élevé la voix et ai demandé s’il allait mieux que j’avertisse la police ou les pompiers à cause des étincelles.
Finalement un technicien est venu à 11h20. Il a démonté et remonter le compteur ENEDIS et a avoué que le montage précédent avait dû être mauvais.

Je suis photographe et journaliste d’investigation. J'avais, ce matin-là, un job prévu avec une mannequin pour faire des photos ressemblant à la couverture du film Gravity. J’ai dû annuler ce rendez-vous par manque d’électricité et ne sachant pas si mon ordinateur allait fonctionner ou pas.
Je ne sais pas encore si ENEDIS dédommage les gens pour compenser leurs incompétences.

Autre grave question : est-ce que ce problème peut se reproduire ? Je suis maintenant inquiet à chaque fois que je quitte mon appartement.

Suite hilarante : je reçois le 03 mars 2021 une lettre recommandée avec avis de réception : "Enedis n'a pas pu collecter vos données de consommation d'électricité depuis plus de douze mois….....



Et, le plus hilarant: une semaine plus tard, Enedis me demande de lui envoyer une photo du compteur Linky avec les chiifres de consommation lisibles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Vive l'administration française !

CHRISTIAN FOURNIER

14 square de Port Royal, 75013 PARIS France
Tel : 01 43 31 73 14 Tel portable 06 60 94 33 80
Email : prisedevueparis@gmail.com
famousphotog24601@gmail.com



Voir le site : https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/compteur/linky/probleme-et-solution

Compteur Linky problème : liste des difficultés



Les données vous concernant sont pirateés lors des transmissions : les pirates peuvent immédiatement savoir si vous êtes en vacances.......


Un autre job Cauchemar

à Mon "Pote" Didier Loiseleur, ingénieur systèmes chez CMI France

Le 27 mars 2021, de mon lit d'hôpital, je demande à ma femme de t'envoyer un SMS :
"Je ne suis pas encore mort, à l'hôpital pour COVID. A quelle taille d'utilisation du taureau ?"

Tu réponds immédiatement : "Salut Chris, je veux juste que tu me rembourses les 220€, on oublie l'histoire du logo et je ne veux plus entendre parler de cette histoire et notre amitié reste intacte."

Ma femme, qui gère mes ordis et iPhone pendant mon intubation, est écœurée que, de mon lit d'hôpital, j'ai comme réponse de ta part, uniquement ton soucis de ton remboursement de 220 € et tu veux que : "notre amitié reste intacte" Clairement, tu te moques bien de ma santé. Si tu attrapes la COVID chez CMI, tu comprendras peut-être. Tu as une définition de l'amitié très très triste.

Grand merci de te soucier de ma santé, c’est là qu’on reconnaît les vrais potes. Pour info, je viens de rentrer de l'hôpital, bien faible et déprimé.

Un logo de boucherie locale s'imprime rarement en très grand, genre 4x3 m d'autoroute. Il aurait fallu me prévenir au départ, non ? J'ai passé des heures à effectuer une grosse quantité de corrections (ajout et retrait de texte, modifs géométriques au millimètre près, différents fonds, différents ovales, etc. J'ai livré un fichier PSD Photoshop avec typo vectorielle et tracés vectoriels. Ton neveu a ratifié le PSD final le 2 mars 2021. Puis il a encore changé d'avis maintes fois, par SMS et par téléphone. Je pense qu'il ne sera jamais satisfait, quoi que je fasse. Tout cela, en dépit de mon devis signé, en prix "amis" de 200 € HT et mentionnant que deux corrections étaient incluses. Je n'ai pas modifié la facture en dépit des 25 (environ) corrections supplémentaires.

Mon avocat m’a dit qu'il avait déjà vu ce logo quelque part, pour une grosse pub, d'une production très médiatisée qui a décliné plein d'animaux et que, si ton dessin est un plagia d’un logo déjà existant proprement déposé à l’INPI, je devais dénoncer les imposteurs à l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle, à Courbevoie, pas loin de chez toi, tel 01 56 65 89 98 et il ne te recommande pas de l'utiliser en 4x3 m sur les autoroutes, cela pourrait coûter très très très cher à ton neveu. J'ai moi aussi vu ce logo sur de multiples camions à Rungis au rayon viandes et ton neveu l'a forcément vu quand il y fait ses courses. Un juge n'aura pas de mal à voir le rapport.

Christian Fournier, ton ami, "à la vie, à la mort". #moneybeforefriendship

Wikipedia : "Le format PNG est le fichier le plus couramment utilisé et le plus populaire en raison de leur qualité idéale pour le logo d'un site internet, une facture ou encore un devis. Le fichier PNG est une image Bitmap qui emploie la compression sans perte de la qualité."



Le soit disant original


De nombreuses étapes.






Même quand le client dit "au top", il y aura encore beaucoup de retouches.





********************************
Sept 2017 : Google créé un algorithme qui retire les marques de copyright des photos de stock.
Cela va augmenter le nombre de photo utilisées illégalement sans paiement au photographes.
Google n'a aucun respect pour les photographes qui passent du temps, des efforts, de l'argent et du savoir-faire pour créer leurs photos.
Toujours incroyable de voir une grande compagnie volontairement aider à la propagation de crimes
Voler la propriété intellectuelle est un crime.
Merci Google.
Est-ce que cela veut dire que les photographes peut poursuivre Google en justice ?


Quels standards ?
Cambridge Analytica ?

Le scandale Facebook-Cambridge Analytica ou la fuite de données Facebook-Cambridge Analytica renvoie aux données personnelles de 87 millions d'utilisateurs Facebook que la société Cambridge Analytica (CA) a commencé à recueillir dès 2014. Ces informations ont servi à influencer les intentions de votes en faveur d'hommes politiques qui ont retenu les services de CA. À la suite de la révélation de la fuite, les publics américain et britannique ont exprimé leur outrage. Même si la société Facebook s'est excusée, la valeur de ses titres boursiers a sensiblement décliné.
Selon Facebook, nombre de personnes touchées par la fuite de données. Elles sont réparties selon le nombre de pays. Par exemple :
• Australie : 0,3 million
• Canada : 0,6 million
• États-Unis : 70 millions
• Royaume-Uni : 1 million
En juillet 2015, l'implication de CA dans les primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2016 est dévoilée. En décembre 2015, le journal The Guardian rapporte que l'homme politique américain Ted Cruz a utilisé les données de CA, les personnes visées ignorant que des sociétés exploitaient ces informations. CA aurait participé en 2016 à la campagne électorale de Donald Trump. En mars 2018, The New York Times, The Guardian et Channel 4 News rapportent plus de détails sur la fuite de données grâce aux révélations de l'ancien salarié de Cambridge Analytica Christopher Wylie, qui a fourni des éclaircissements sur la taille de la fuite, la nature des données personnelles et les échanges entre Facebook, Cambridge Analytica et des personnalités politiques qui avaient retenu les services de CA dans le but d'influencer les intentions de votes. Selon Christopher Wylie, « Sans Cambridge Analytica, il n'y aurait pas eu de Brexit ».
Le 17 avril 2018, la société Facebook admet recueillir des données sur les internautes, peu importe qu'ils soient enregistrés auprès du site et même s'ils naviguent sur d'autres sites.

Au début mai 2018, la société Cambridge Analytica annonce fermer ses portes et déclarer faillite. Sa société mère ferme aussi ses portes. Cependant, presque tous les membres fondateurs se regroupent dans une autre société, Emerdata, qui a été fondée par la même société mère mais qui a survécu à la disparition de cette dernière. Emerdata a récupéré les algorithmes et les bases de données de Cambridge Analytica, sans préciser ce qu'elle comptait en faire.


****************************************




Bref résumé de l'escroquerie M***** H****** :
Avril 1998 : Disney a fait appel à trois photographes de presse (P** D*****, Christian Fournier et P*** C*****) pour le centre presse du « Children Summit 1998 »
P*** C***** faisait gérer depuis le 1/1/98 toute sa comptabilité par Y*** de M***** à la société « I* *** W*** », 60 rue de la *******, St Germain en Laye, tel 01 ** ** ** **, siret ********* et y avait la domiciliation de son courrier professionnel.
Sur les conseils de Y*** de M*****, les trois photographes ont établi une convention de portage pour que la société « I* *** W*** » encaisse l'argent de Disney et paye les fournisseurs. Sur cette convention, il est écrit clairement : « La Société « I* *** W*** » s'engage à régler les factures pour un montant ne pouvant pas dépasser 206 000 F, ce montant est égal au montant de la prestation. » Convention signée par G******** V****** de la G********, gérant de la société « I* *** W*** »
Un fils de juge, M***** H******, sa femme Isabelle G******** C******* 06 ** ** ** ** et son cousin G******** V****** de la G******** montent une société de portage "I* *** W***" à Saint Germain, près de Paris.
M***** H******, sous un faux nom, Y*** de M*****, avec faux papier à en-tête et fausses cartes de visite, encaisse les chèques des clients, puis disparaît le 19 oct 98, laissant un bureau vide.
Mes 2 associés et moi-même perdons 16 000 € (beaucoup d'argent à l'époque) et notre client Eurodisney (énorme perte pour nous). Un labo photo fait faillite, le propriétaire s'est peut-être suicidé à cause de cette affaire.
Je me suis plaint à G******** V****** de la G********, gérant de la société "I* *** W***" et c'est moi et mes deux collègues qui se sont retrouvés immédiatement en garde à vue !
Un juge est - il tout puissant en France ?
J'ai contacté un avocat, rédigé une lettre au procureur de la république, contacté la police locale, la seule information que j'obtiens est par cette dernière : "M***** H****** est un escroc connu, mais il a disparu".
J'apprendrais 5 ans plus tard qu'il a juste déménagé deux rues plus loin, et n'a été nullement inquiété. Il a des enfants scolarisés, un train de vie somptueux, des parents avec adresse fixe, un frère propriétaire d'usine, et a créé de nouvelles sociétés. Il est donc, à mon avis, très facilement retrouvable par la justice ou la police si elle le souhaitait. Moi, en tant que particulier, je n'arrive pas à le localiser, bien que connaissant maintenant le téléphone portable de sa femme, son adresse de domiciliation, des infos sur ses faits et gestes et sur ses autres escroqueries depuis sa "disparition".
Une condamnation a été prononcée . Bizarrement, je n'en prends connaissance que 5 ans plus tard (le juge a bien travaillé), trop tard pour se porter partie civile.
J'ai mis ce résumé sur mon site web, et ai reçu une plainte en 2007 pour diffamation, dont la police refuse de me communiquer l'origine. Je suis convoqué au commissariat pour m'expliquer. Le 21 fev 2008, je reçois un avis de classement sans suite du Parquet du Procureur de la République, n° d'affaire ********** : "l'examen de la procédure n'a pas permis de caractériser suffisamment l'infraction".



**************************************************

THERE IS NO SHORT-CUT TO MASTER MY CRAFT.
IT TAKES YEARS OF BLOOD, TEARS, SWEAT BEFORE EARNING THE RIGHT TO BE CALLED
A PHOTOGRAPHER



Photo par Christian Fournier.

La même photo par un autre.


Le 21 juillet 2019 : Le fabuleux anniversaire costumé d'André et Josée à Chantilly par Christian Fournier






In fact it's a stroke of luck that I find myself at the right time in the right place, with a camera in working order, that all the people are impeccably positioned and that my flash, an old thing popular in the 80s, is set in manual all with the right parameters. I am often lucky when I take pictures.

D'autres n'ont pas toujours cette chance !



En 2018 : La plupart des gens sont maintenant habitués aux photos smartphones, aux photos sans flash, aux photos aux mauvaises couleurs, aux photos avec des ciels rajoutés, aux photos mal cadrées ...
C'est bien triste.

Photographe Lambda, qui n'a déclaré quand nous photographions côte à côte : "Tu es au courant que de nos jours, il n’y a plus besoin de flash, ni de pied ?"





Photographe Christian Fournier.




Le studio Harcourt plus fort qu'Isaac Newton : "tordre" la lumière ??????

Je viens de répondre à une offre d'emploi très complète et très franche.
A part la ressemblance d'avec Justin Bieber, je corresponds bien.

"Recherche photographe :
- Dispo le 30 avril 2016.
- Job idéal pour booster votre book et votre carrière, car produits grand luxe.
- Tous droits d'utilisation cédés, même si la loi française l'interdit, nous avons de bons avocats.
- Horaires souvent longs et susceptibles de changement sans préavis, cela fait partie du travail de free-lance évidemment.
- Tarifs : 20 € TTC /heure, payable à 4 mois après livraison des photos, relancer au moins 10 fois car il peut arriver que notre service compta perde vos factures, ils ont beaucoup d'autre factures à gérer aussi. Remplir un chèque prend du temps. Ils le classent dans le tiroir ADCQ (Attendre Que Ca Gueule). Nous préférons faire fructifier notre argent et vous faire patienter. L'économie de la France repose sur les plus petits. Quand on vous dit paiement à 45 jours fin de mois cela signifie en fait 3 mois. Même si vous risquez d'être interdit bancaire pour manque de fonds, nous sommes une multi- nationale et payons quand nous voulons.
- Lourdes charges professionnelles à payer vous-même, AGESSA, TVA, charges professionnelles, etc … Il nous faut des justificatifs de toutes vos déclarations administratives de l'année en cours. Envoyer les plusieurs fois, car elles peuvent se perdre entre nos différents locaux surtout si on vous donne la mauvaise adresse.
- Lourdes charges à porter : meubles, décors, etc., car notre équipe ne peut pas tout faire.
- Assurance à responsabilité civile obligatoire, au cas où un top modèle se casse une jambe chez nous.
- Amenez avec vous tout le matériel en double au cas ou il casse ou soit volé.
- Il vous faut une assurance vol de votre matériel photo, éclairage et informatique, car nous ne sommes pas assurés pour vous (vous êtes un indépendant) et ne pouvons rien prévoir pour le protéger.
- Pas de primes emploi, maternité, maladie, chômage, transport, déménagement, Prud'homme, de syndicats, de comité d'entreprise, de 13eme mois, de formations gratuites, de CDI, etc… dans votre cas. Nous en payons déjà suffisamment pour nos employés.
- Bac + 7 exigé + école de photo de deux ans au moins. Savoir créer un fond blanc uniforme sans retour, même dans un endroit très petit, car nos budgets sont très serrés, crise oblige, même dans le luxe. Savoir créer une lumière douce et très contrastée. Retouches colorimétrie, perspectives, affinement de la peau incluses.
- Anglais courant pour dialoguer avec les mannequins russes et comprendre les termes de la mode française traditionnelle : fitting, backstage, front stage, catwalk, make up, rehearsals, dressing, streaming, vintage, patchwork, legging, reporting, uploading, puncher, kicker, remake, story-telling, teaser, leadership, back office, coaching, ASAP, brainstorming, confcall, has-been, prime-time, debriefing, check list, fashion week, etc.. mais avec un accent bien français pour qu'on puisse vous comprendre aussi.
– Très bonne présentation exigée, au moins aussi beau que Justine Bieber, car nous savons que, comme en musique actuelle, beau est plus important que tout.
- Bon sens de l'humour indispensable, pour nous faire rire et que les VIP soient décontractés. On vous emploie pour nous faire rire. Mais attention à rester très très politiquement très très correct.
- Parlant couramment le langage des directeurs artistiques, exemple : "un sourire plus langoureux et même temps plus ferme", "une photo plus floue mais avec beaucoup de profondeur de champs".
- Habitant Paris intra-muros au cas où il y ait des grèves de transports, ou grêve des éboueurs, ou du matériel à aller chercher dans Paris.
- Propriétaire d'au moins 50 000 euros de matériel photo, dernier cri, avec tous les meilleurs objectifs, car nous voulons un bon rendu sur Instagram.
- Propriétaire d'au moins 40 000 euros de matériel d'éclairage, dernier cri, de préférence Profoto, car cela fonctionne aussi avec nos iPhones.
- Propriétaire d'au moins 30 000 euros de matériel informatique, dernier cri, Mac et PC car on utilise les deux chez nous. Et surtout, pouvoir tout sauvegarder en instantané, car nos stagiaires font souvent des erreurs.
- Grande connaissance informatique Mac et PC, mais ne nous abreuvez pas de logiciels trop compliqués, nous ne sommes pas là pour ça. Il faut pouvoir changer entièrement le fond ou les accessoires avec Photoshop si le directeur artistique le demande.
- Capable de stocker toutes nos photos en haute def pendant au moins 10 ans, au cas où notre stagiaire égare votre DVD.
- Grandes connaissances de la pre-presse, la colorimétrie, les lois de l'optique et Photoshop car nos chargées de comm connaissent bien leur iPad et détectent toutes vos erreurs.
- Livrer nous vos photos en quatre couleurs RVB.
- Capable de livrer ses photos avant même de les avoir prises et optimisées, car nos clients sont tous sur Facebook et il faut publier avant eux.
- Donnez nous aussi les images en RAW, même si nous n'avons de logiciels pour les ouvrir.
- Avoir une connexion internet très très rapide, plus rapide que la fibre optique, surtout dans la rue.
- Capable de fournir les photos à distance au client, en haute def, en instantané, même s’il refuse DropBox, WeTransfer, YouSendit HighTail, les clefs USB et les DVD à cause des virus.
- Accepter que l'on recadre vos photos et y ajoute des filtres Instagram sans demander votre avis avant de les partager sur les réseaux sociaux
- Avoir un smartphone dernier cris toujours chargé, avec du réseau, pour réagir immédiatement aux changements d'horaires, de lieux, de conditions, d'annulation le matin même, etc.…
- Avoir des contacts avec des mannequins professionnels pas cher /gratuits.
- Avoir des contacts avec des maquilleuses professionnelles pas cher /gratuits
- Avoir des contacts avec des stylistes professionnelles pas cher /gratuits.
- Avoir des contacts avec des propriétaires de lieux syma pas cher /gratuits.
- Capable de travailler rapidement avec les modèles amateurs non expérimentés et les rendre beaux et avec le sourire en accord avec notre philosophie de comm, c’est-à-dire pas trop crispé (on est plus sous De Gaulle) et pas trop hilare (on n'autorise pas la cocaïne chez nous), donc juste très très professionnel.
- Voiture indispensable pour tout transporter : matériel, mannequins et maquilleuses et aussi les VIP qui n'aiment pas les transports en communs. Avoir un GPS est souhaité, car certains grands photographes, comme Christian Fournier, sont nuls en orientation.
- Capable de tout photographier, même sans brief préalable, car nous n'avons pas toujours le temps ou le stagiaire pour le faire.
- Organiser toute la logistique nécessaire, 3 semaines à l'avance, même si on n’a pas encore la date définitive. Si problème, cest vous le responsable
- Faire un devis très précis car nous n'aimons pas les surprises. Relancer beaucoup de fois si vous avez besoin de la signature de votre devis, car peu de personne chez nous ne s'engage par écrit et personne n'est habilité pour cela, sauf le PDG, mais il n'est jamais dispo.
- Etre assez responsable pour ne pas rater des photos importantes car des amateurs ou la vidéo peuvent vous bloquer la vue au moment crucial.
- Ne jamais dire constamment :"je l'arrangerais plus tard dans Photoshop". Faites comme Christian Fournier, shooter bien du premier coup.
- Ne jamais regarder constamment votre écran d'appareil photo, vous manquez des opportunités photos sous votre nez.
- Politesse, ponctualité, sourires obligatoires.
- Expérimenté en dialogue avec les patients des hôpitaux psychiatriques.
- Capable de photographier dans plusieurs endroits en même temps, évidement.
- A l’aise avec tous les invités du client et surtout ne jamais oublier de photographier les VIP, même sans le savoir. Certains sont en surpoids, les rendre minces et sublimes grâce à vos éclairages et objectifs professionnels. Attention certains sont très caractériels.
- Capable de gérer des informations contradictoires, nous sommes en France, pas aux USA, soyez à la hauteur.
- Très débrouillard, pour trouver les lieux avec des adresses incomplètes, trouver les prises de courant et avoir prévu les rallonges nécessaires, etc. car nous n'avons pas le temps de tout faire pour vous.
- Capable de discrétion pour ne pas importuner nos clients, mais leur faire quand même de belles photos ou ils regardent la camera, même s'ils ne veulent pas.
- Capable de donner des leçons de photo à notre stagiaire pour qu'il puisse shooter notre prochain événement.
- Un sens artistique très évolué, aussi bon que le grand photographe Christian Fournier, c'est bien pour ça que nous vous choisissons. Notre directeur artistique a la décision FINALE, car il arrive quand tout est fini.
- Capable de faire des photos branchées, surtout non posées, dans l'ombre, qui soient très belles comme les pubs des magazines de mode.
- Capable de montrer toutes ses photos sur l'écran de l'appareil immédiatement après avoir shooté, sans râler.
- Bien sûr, nous ferons tout ce qu'il faut pour que vous puissiez faire de très belles photos.
- Ne gêner personne avec vos caisses de matériel photo, éclairage ou informatique, car nous n'avons déjà pas assez de place pour notre propre équipement.
- Nous n'avons pas le temps de nous occuper de vos repas perso sur place, prévoyez vos sandwiches.
- Ne jamais gêner nos vidéastes, car les vidéos sont plus importantes et plus difficiles que les photos. Ne pas utiliser votre flash quand notre cameraman filme car cela lui gâche une de ses 24 vues par secondes.
- Faire du making of de tout. Making of = les coulisses, les préparations, avant et après, etc.
- Par respect pour les mannequins, de ne pas les photographier avant que leur maquillage ne soit fini.
- Capable de faire la cuisine et le café sont aussi un avantage.
- Nous n'envoyons jamais de notification de bonne réception de vos photos, ni de justificatif de parution. C'est trop de travail et puis, heureusement, les règles de politesse des USA ne s'appliquent pas en France.
- Si vous shootiez au 1/250e de seconde vous iriez plus vite qu'au 1/60e.

Photo à réaliser : notre nouvelle poubelle vide et propre, à l'entrée de nos locaux.
Envoyer vos candidatures à noreply@hotmail.fr




2019 : My ability to remember song lyrics from the 70s far exceeds my ability to remember why I walked into the kitchen

And you want me to work just for the exposure?


Here are about 500 examples of my photo coverages since 1984, so 30 years’ worth. This is without counting those which my clients have requested that I not show and photos that have been lost.
I know, it’s monstrous.

The photosensors and the web possibilities between 1995 and 2005 were horrible compared to now (2015). 40 Kb maximum per image. My uploads during this period were terrible. I am replacing them little by little. Thank you for your patience.


Examples of my photographic event coverage. This huge scroll-down menu gives you access to all of my past work.



Conclusion 1: I can’t be that bad if all of these people trust me. I have loyal clients, proof that they are satisfied with my services.
Some examples: Tollens, MEDEF (Movement of the Enterprises of France), Dor, GMF (Mutual Guarantee Fund for Civil Servants), Unesco, L’Oréal, Anaé, Agefiph, Essilor, Genzyme, the Irish Embassy, Le Club des Annonceurs (the Advertisers’ Club), Garmin, VW, etc...

Conclusion 2: Thanks to the my varied clientele (industry, marriage, private and corporate portraits, the press, event coverage, objects, medicine, culinary, diving, sports, historical re-enactments, etc.) I have seen extraordinary slices of life ; confidential and public, from many professions and fabulous countries. I feel very privileged. Live coverage of real lives. Many thanks to all of my clients.

As a rough estimate, I take 5000 photos per week. 5000 x 52 = 260 000 per year. For 35 years, that makes 9 100 000 photos. All the same, I’d like to make it into the 10 millions!


Self employment also requires work 7 days a week, no paid vacation, no sick pay, no overtime, no bonuses, no insurance plan, no weekends off, morning until night, plus all preparatory work ...


My photos from 1976 to about 2000 were on film of good quality. Then appeared digital SLR of bad quality until about 2007. Then much better quality ones after that. Until about 2005, web sites could only handle low resolution photos. I am trying to improve my old photos and web pages, but it take time and it is not perfect. Thank you.








This precious day when you are the very best and everyone loves you.



In the end, I only have two questions to ask :
- Did I take beautiful photos?
- Did I have fun?




Finalement mort au combat, entouré de ses outils numériques.
R.I.P.P. = Rest In Photographic Peace.
In fact, he died surrounded by his digital tools.


Nous mourons tous. Le but n'est pas de vivre éternellement, le but est de créer quelque chose d'éternel.

I prefer memories to dreams
Je préfère les souvenirs aux rêves






Comme une journée bien remplie nous donne un bon sommeil, une vie bien vécue nous mène à une mort paisible. "Léonard De Vinci".
As a busy day gives us good sleep, a well-lived life leads to peaceful death. "Leonardo DeVinci".
Je mourrai l'appareil photo à la main
I will die with my camera in my hand
Every picture I ever took with is just a different combination of millions of pixels
George Carlin : My next life : „I want to live my next life backwards: You start out dead and get that out of the way. Then you wake up in a nursing home feeling better every day. Then you get kicked out for being too healthy. Enjoy your retirement and collect your pension. Then when you start work, you get a gold watch on your first day. You work 40 years until you're too young to work. You get ready for High School: drink alcohol, party, and you're generally promiscuous. Then you go to primary school, you become a kid, you play, and you have no responsibilities. Then you become a baby, and then... You spend your last 9 months floating peacefully in luxury, in spa-like conditions – central heating, room service on tap, and then... You finish off as an orgasm.“

My health concerns at the start of 2021:

Constant back pain due to compression of the L4 and L5 vertebrae
Arthritis
Hypertension
Enlarged prostate
Cholesterol
My left thumb has no more strength or sensations since my surgery which makes me very clumsy
"Sparkling" pains in my left thigh after 1/2 hour of walking
Insomnia
Bone decalcification = the dentist had to extract two loose teeth from me
Frequent headaches
Downward view
Decreasing hearing
Amnesias
Diarrhea
Flatulence
Tired
Cold sweats at night
Incontinence
Frequent flu
Chronic rhinitis
Suspicious moles on my itchy head
Itchy wrists
Nodding in the joints of my fingers
Hemorrhoids
I grind my teeth in my sleep
I constantly hum without realizing it


11:30 p.m : don't want to sleep. 2am: need to go to the bathroom. 5 am: insomnia. 7am: ready to sleep like a baby. 7:15 am: need to go to the bathroom. 8 am awakening and despair.

 

If there is a god who created us, he is a bastard: he makes us die slowly, losing our mental and physical capacities, it is disgusting. It is like Hitler who slowly starved Jews in concentration camps.








Here are about 620 examples of my photographic event coverage since 1984, that is to say, 30 years. This is without counting those which my clients have requested that I do not show and photos that have been lost.

I know it's enormous.
No, I am not a photographic robot: my mother had me tested



This list begins with the compilations: Fashion & Models, Lingerie, Beauty, Makeup & Hair, Portraits, Events, Objects, Archi & Deco, Industry, Press, Celebrities, etc.



The sensors and web capabilities from 1995 to 2005 were horrible compared to now (2021). 40 KB max by images. My uploads at this time were therefore bad. I replace them little by little. It's long. Thank you for your indulgence.

Conclusion 1: I must not be bad, so that all these people trust me.
I have loyal customers, a sign that they are satisfied with my services. Examples: Tollens, MEDEF, Dior, GMF, Unesco, L'oréal, Anaé, Agefiph, Essilor, Genzyme, Embassy Ireland, The Advertisers Club, Garmin, VW, etc. ...

Conclusion 2: Thanks to all these varied clients (industry, wedding, corporate and personal portraits, press, events, objects, medical, culinary, diving, sports, pageants, etc. ..), I see extraordinary slices of life, confidential or public, trades and fabulous countries. I do feel very privileged. Real life, live. Thank you customers.

In rough estimation, I take 5,000 photos a week. 5,000 x 52 = 260,000 a year. For 35 years = 9,100,000 photos. Well, I would like to reach 10 million anyway!

Conclusion 3: Photography is my language

There is also a search command, not always up to date, but pretty comprehensive on all my reportages.



Due to manipulations between prisedevue.photos, prisedevue.photos and famousphotographer.com, some links may be broken. Sorry. I'm working on it !

*************************

MY BLOGS


Not many photographers have the courage to show their photos on a daily basis. I do it to show that in a wide range of photography, I always take good photos for my clients. Technical perfection and an obvious sensitivity. If you imagine the logistic necessary for these missions (estimates, preparations, equipment, transports in traffic jams, safety, etc.), you can see that I am a photographer who achieves results in all circumstances.

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
2014
2021


*************************
  CONTACT
WWW.FAMOUSPHOTOGRAPHER.COM    The archives

*************************

Intellectual Copyright Property 2020 Christian Fournier.
All rights are reserved. All texts, photos, graphs, sound files and videos in this website are protected. Their reproduction, modification and uses on other web sites than those by Christian Fournier are strictly forbidden.

Most of the photos on my web site are for sale, except, of course, the ones for which I do not have the models or decor releases.

I am at your disposal for any query you may have.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table of contents